1 min de lecture Faits divers

Camion charnier : 13 personnes mises en examen en France pour trafic de migrants

En octobre, 39 migrants ont été retrouvés morts dans un camion frigorifique, à l'est de Londres. Une vaste opération internationale de police a permis d'arrêter plusieurs dizaines de suspects.

Le camion dans lequel ont été retrouvés 39 corps au Royaume-Uni.
Le camion dans lequel ont été retrouvés 39 corps au Royaume-Uni. Crédit : Ben STANSALL / AFP
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

Octobre 2019, en Grande-Bretagne : 39 migrants vietnamiens étaient morts dans un camion frigorifique. Sept mois après la découverte macabre, un coup de filet a permis l'arrestation de 13 personnes en France. 

Toutes ont été mises en examen au motif de "traite des êtres humains en bande organisée", "aide à l'entrée ou au séjour en bande organisée" ainsi qu'"association de malfaiteurs". Parmi ces arrestations, six personnes sont également poursuivies pour "homicide involontaires". Au total, 12 personnes ont été placées en détention provisoire et une sous contrôle judiciaire. 

C'est une vaste opération policière qui a permis d'interpeler ces suspects, mardi 24 mai dans plusieurs lieux de la région parisienne. En même temps, 13 autres personnes ont été arrêtées en Belgique. Un homme, suspecté d'être un organisateur du réseau de trafic de migrant a été interpellé en Allemagne le lendemain du coup de filet. 

Le trafic de migrants a perduré pendant le confinement

Parmi les 39 morts de nationalité vietnamienne retrouvés le 23 octobre dernier, se trouvaient 31 hommes et 8 femmes. Les cadavres de deux adolescents de 15 ans ont par ailleurs été découvert dans un conteneur de l'est de Londres.

À lire aussi
Un camion de pompiers (Illustration). faits divers
Rhône : une jeune fille de 17 ans se noie dans un plan d'eau

Les personnes interpellées en France sont suspectées d'avoir abrité et transporté ces migrants en taxi entre la région parisienne et le Nord. Le trafic a perduré après le drame et pendant le confinement. Les trafiquants avaient aménagé les cabines des camions pour cacher les migrants pendant la traversée de la Manche. 

L'organisateur présumé de la rotation des chauffeurs a été arrêté le mois dernier en Irlande. Cinq personnes ont déjà été inculpées dont le chauffeur du camion intercepté en octobre : Maurice Robinson, 25 ans, a plaidé coupable d'homicides involontaires devant le tribunal de Londres. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Migrants Belgique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants