1 min de lecture Haute-Garonne

Haute-Garonne : un homme suspecté de viols dans un centre pour personnes handicapées

VU DANS LA PRESSE - Cinq personnes âgées de 21 à 41 ans accusent un homme de 32 ans d'avoir profité de son ascendant psychologique pour les abuser.

Un gendarme (Illustration)
Un gendarme (Illustration) Crédit : ROMAIN LAFABREGUE / AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut
et AFP

Un homme a été mis en examen pour des faits de viols et agressions sexuelles sur des personnes vulnérables, hébergées au sein d'un centre spécialisé dans l’accueil de personnes sous tutelle et curatelle, situé près de Muret (Haute-Garonne).

Cinq victimes présumées, âgées de 21 ans à 41 ans, ont porté plainte contre le suspect de 32 ans pour des faits commis entre décembre 2019 et mars 2020. Ce dernier a été mis en examen pour quatre viols et une agression sexuelle.

L'individu, qui souffre de schizophrénie, aurait profité de son ascendant psychologique sur les résidents du centre, comme le relatent nos confrères de La Dépêche, vendredi 29 mai 2020. La première plainte a été déposée le 17 décembre dernier par un pensionnaire de 36 ans, qui assure avoir été victime d'attouchements et de viol dans la chambre du mis en examen. L'ex-compagne du mis en cause se serait également rapprochée de la gendarmerie de Narbonne. Elle jure avoir été contrainte d'avoir des rapports sexuels avec la victime.

Trois nouvelles plaintes

Une troisième plainte pour attouchements sexuels a été déposée quelques mois plus tard par un jeune garçon avant qu'un homme et une femme déposent plainte à leur tour, chacun assurant avoir été violé pendant leur sommeil. Le suspect, qui nie les faits, a été interpellé le 25 mai par les gendarmes au sein de l'institut, dans lequel il résidait depuis sept ans. Placé sous contrôle judiciaire, il devra résider dans un autre département jusqu’à la clôture de l’enquête.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Haute-Garonne Viol Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants