1 min de lecture Grande-Bretagne

Camion charnier en Grande-Bretagne : toutes les victimes sont vietnamiennes

La police a confirmé la nationalité des 39 personnes retrouvés morts fin octobre dans un camion frigorifique.

Le camion dans lequel ont été retrouvés 39 corps au Royaume-Uni.
Le camion dans lequel ont été retrouvés 39 corps au Royaume-Uni. Crédit : Ben STANSALL / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La police de l'Essex a confirmé jeudi que les 39 migrants retrouvés morts fin octobre dans un camion frigorifique près de Londres sont de nationalité vietnamienne. Toutes les victimes ont été formellement identifiées. 

Leurs familles ont été prévenues, a précisé la police à l'AFP, refusant de faire de plus amples commentaires. Dans un premier temps,elle avait annoncé que les victimes étaient chinoises.  Leurs corps avaient été découverts dans la nuit du 22 au 23 octobre dans un camion frigorifique au sein d'une zone industrielle de Grays, dans l'Essex, à une trentaine de kilomètres à l'est de Londres. Le chauffeur, un homme de 25 ans originaire d'Irlande du Nord, a été inculpé notamment pour homicides involontaires et trafic d'êtres humains, de blanchiment d'argent et de complot en vue de favoriser une immigration illégale, le 26 octobre. 

À Dublin, un autre Irlandais du Nord, qui serait en lien avec cette affaire, a comparu devant la Haute Cour de justice d'Irlande pour entamer une procédure d'extradition vers le Royaume-Uni. Trois autres personnes ont été arrêtées et libérées sous caution par la police britannique. Au Vietnam, onze personnes ont été interpellées dans le cadre de cette enquête.

D'après l'Agence nationale contre le crime (NCA), le nombre de migrants entrés clandestinement au Royaume-Uni à bord de conteneurs et de camions a augmenté ces dernières années. Dans de récents rapports, la NCA relevait "l'utilisation croissante de méthodes de plus en plus risquées", essentiellement depuis les ports de Calais (France) et Zeebruges ou par le tunnel sous la Manche.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grande-Bretagne Migrants Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants