1 min de lecture Faits divers

Seine-Saint-Denis : un adolescent risque de perdre un œil après son interpellation

VU DANS LA PRESSE - Un jeune homme de 14 ans a été passé à tabac lors de son interpellation, à Bondy, dans la nuit du 25 mai.

Des forces de police françaises (Illustration).
Des forces de police françaises (Illustration). Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

Alors qu'il tentait de voler un scooter avec un ami, dans la nuit du 25 au 26 mai à Bondy, Gabriel, 14 ans, a été violemment interpellé par quatre policiers, rapporte Le Parisien. Hospitalisé, il s'est réveillé quelques heures plus tard avec une fracture à l'orbite

L'adolescent ne peut plus ouvrir son œil. L'expertise médicale a révélé qu'il souffrait d'une "fracture maxillaire gauche étendue de l'orbite à la lame papyracée". "Il risque de perdre un œil", a déclaré au quotidien sa mère, Dragana. 

En plus de cette fracture, Gabriel souffre d'un œdème à la joue gauche et a perdu trois dents. Il s'est fait prescrire 30 jours d'incapacité totale de travail (ITT) et devrait être transféré ce vendredi 29 mai dans une unité spécialisé de l'hôpital Necker, dans le XVème arrondissement de la capitale. 

La famille a déposé plainte à l'IGPN

La famille a déclaré avoir porté plainte contre les quatre policiers qui ont interpellé Gabriel auprès de l'IGPN, la police des polices. La police n'a pas réagi à cette plainte mais a bien confirmé que l'adolescent avait été arrêté "pour un vol de scooter à 2h50 dans une rue pavillonnaire de Bondy". 

À lire aussi
Un camion de pompiers (Illustration). faits divers
Rhône : une jeune fille de 17 ans se noie dans un plan d'eau

Gabriel a affirmé que les policiers l'auraient plaqué à terre, et que pendant qu'une policière le maintenait, un de ses collègues lui aurait "donné des coups de pied derrière la tête et au visage". Il aurait alors perdu connaissance. Amené au commissariat, l'adolescent aurait été victime d'un malaise dès son arrivée avant d'être transféré à l'hôpital. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Seine-Saint-Denis Violence
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants