1 min de lecture Faits divers

Besançon : armé d'une hache, il veut découper le portier d'une boîte de nuit

VU DANS LA PRESSE - Refoulé d'une boîte de nuit, un homme s'est présenté armé d'une hache. Prévenu par la police, le portier de la discothèque a été contraint de s'enfermer à l'intérieur.

La ville de Besançon est située dans le Doubs
La ville de Besançon est située dans le Doubs Crédit : RTL
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Le scénario est digne d'un film, à moins que ce ne soit un effet collatéral de la canicule. Ce vendredi vers une heure du matin, un homme s'est présenté avec une hache à l'entrée d'une boîte de nuit, après avoir crié : "Je vais vous découper"

Comme le rapporte L'Est Républicain, l'homme s'est d'abord fait remarquer devant le commissariat de Besançon, où il a hurlé avant de partir. C'est donc via les caméras de surveillance que les policiers décident de le suivre. 

"Peu avant l'arrivée des premiers clients", il tente de pénétrer dans la boite du nuit le Styl. Mais le portier l'en empêche. Le videur est menacé par l'homme, qui finit par lui lâcher : "Je vais vous découper." Le gardien sort alors sa bombe lacrymogène, et l'homme s'enfuit. 

Ni une, ni deux, le refoulé se dirige vers sa voiture, récupère une hache et retourne à la boîte de nuit. Juste le temps pour le patron de la boîte de nuit et le portier de s'enfermer dans leur discothèque, prévenus par la police. Il est alors intercepté par la police, et placé en garde à vue. 

À lire aussi
Une garderie (illustration). faits divers
Aux États-Unis, des enfants découverts cachés dans le sous-sol d'une garderie

Comme le souligne L'Est Républicain, Besançon est coutumier de ce genre de problèmes. Le patron du Styl avait déjà été menacé avec un pistolet il y a un mois et demi. En avril 2017, un videur de cette boîte de nuit avait été poignardé à mort. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Besançon Doubs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants