1 min de lecture Terrorisme

Attaque à Nice : "Il ne faut pas fléchir le genou", préviennent les évêques de France

INVITÉ RTL - Vincent Neymon, porte-parole de la Conférence des évêques de France, explique comment l'Église va rendre hommage aux victimes de l'attentat et demande aux Français de résister à la psychose.

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Attaque à Nice : "Il ne faut pas fléchir le genou", prévient Vincent Neymon Crédit Image : Google Maps / capture d'écran | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Louis Chahuneau

Deux semaines après l'attentat terroriste de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) qui a coûté la vie à Samuel Paty, la menace islamiste est toujours aussi élevée en France. Jeudi 29 octobre, un homme a attaqué les fidèles de la basilique Notre-Dame de l'Assomption, à Nice, faisant trois morts.

Le porte-parole de la Conférence des évêques de France, Vincent Neymon réagit au micro de RTL à l'attaque de Nice : "Le glas va sonner dans toutes les églises où ce sera possible. Les évêques proposent aux catholiques de réciter une prière en hommage aux victimes et à leurs proches".

Pour Vincent Neymon, "ces horribles meurtres nous rappellent Saint-Etienne-du-Rouvray mais aussi celui contre Samuel Paty. Il est à craindre que ces terroristes qui ne comprennent rien à notre civilisation visent l'ensemble de notre pays en visant des personnes dans une église, donc des chrétiens."

Ne pas fermer les églises

D'après le président de la conférence des évêques de France, "on voit bien que ces terroristes essayent de toucher des symboles de notre société, et le christianisme en est un".

À lire aussi
Un Lilloise porte la photo Samuel Paty lors d'un rassemblement le 18 octobre 2020. terrorisme
Pourquoi il est difficile de lutter contre la haine sur internet

Alors faut-il fermer les églises de France, qui plus en est en période de reconfinement ? Pas selon Vincent Neymon : "On entend parler de menaces contre les chrétiens mais le débat ne peut pas porter sur la surveillance des 45.000 églises de France. Il doit être possible de les garder ouvertes pour les chrétiens et les autres. Fermer les églises serait fléchir le genou devant cette menace qui cherche à semer l'angoisse chez nos compatriotes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Église Nice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants