1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Kheira Hamraoui : un cinquième homme placé en garde à vue
1 min de lecture

Affaire Kheira Hamraoui : un cinquième homme placé en garde à vue

Le parquet de Versailles, en charge du dossier, a indiqué mardi 27 septembre qu'un nouvel individu était interrogé par les policiers, sous le régime de la garde à vue. Déjà cinq personnes ont été mises en examen dans cette affaire.

Kheira Hamraoui sous le maillot bleu le 16 février 2022
Kheira Hamraoui sous le maillot bleu le 16 février 2022
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Benoît Leroy & AFP

Un cinquième homme, soupçonné d'avoir été sur les lieux de l'agression en novembre 2021 de la footballeuse Kheira Hamraoui, est en garde à vue depuis lundi, a indiqué mardi 27 septembre à l'Agence France-Presse le parquet de Versailles.

Pour rappel, la joueuse Aminata Diallo a été mise en examen pour "violences aggravées" et "association de malfaiteurs" et placée sous contrôle judiciaire, dans cette même affaire. Elle avait dû verser une caution de 30.000 euros.

Pour les enquêteurs, l'ex-joueuse du Paris Saint-Germain est considérée comme l'instigatrice des violences à l'encontre de son ex-coéquipière. Aminata Diallo nie, pour l'heure, toute implication. Quatre hommes, soupçonnés d'avoir été sur les lieux de l'agression, ont également été mis en examen. Lors de leur garde à vue, ils avaient mis en cause Aminata Diallo, présentant l'ex-joueuse comme "la commanditaire des violences, pour lui permettre d'occuper le poste de la victime lors de compétitions à venir", selon le parquet de Versailles.

Une sixième personne encore dans la nature

Selon le parquet de Versailles, l'homme gardé à vue pourrait être le cinquième homme que recherchaient les enquêteurs de la Brigade de répression du banditisme (BRB), comme mentionné dans un récent rapport d'enquête consulté par l'AFP. Ce rapport souligne également le rôle d'une sixième personne, présentée comme ayant joué le rôle d'intermédiaire.

À écouter aussi

Le 4 novembre 2021, à Chatou (Yvelines), Kheira Hamraoui a été agressée à coups de barres de fer et frappée aux jambes par deux hommes, devant Aminata Diallo, alors que les deux joueuses rentraient ensemble en voiture d'un dîner d'équipe.

L'information judiciaire, ouverte dans la foulée de l'agression, a été élargie pour "escroquerie organisée" en mars. Aucune mise en examen n'a encore eu lien dans ce volet de l'enquête. Contactée, l'avocate de Hamraoui n'a pas souhaité commenter.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire