2 min de lecture Jonathann Daval

Affaire Daval : "On est là pour que Jonathann nous crache la vérité", dit Grégory Gay

TÉMOIGNAGE - Le beau-frère de Jonathann Daval a réagi à l'annonce d'une confrontation entre les deux parties le 7 décembre prochain, plus d'un an après la mort d'Alexia.

>
Affaire Daval : "On est là pour que Jonathann nous crache la vérité", dit Grégory Gay Crédit Image : Sebastien Bozon / AFP | Crédit Média : Thomas Prouteau | Durée : | Date :
Thomas Prouteau Journaliste RTL

Une double confrontation sera organisée le 7 décembre prochain entre Jonathann Daval et sa belle-famille. Il s'agira, fin novembre, de la deuxième audition sur le fond de Jonathann Daval depuis son incarcération en janvier. Le meurtrier présumé d'Alexia Daval fera face à ses beaux-parents, sa belle-sœur et son beau-frère qu'il accuse d'être à l'origine de la mort de la jeune femme en octobre 2017.

Cette confrontation, avait été demandée début octobre par Me Gilles Jean Portejoie, avocat de Grégory et Stéphanie Gay. Au micro de RTL, ce dernier a réagi à cette annonce. "On est content d'avoir enfin cette confrontation. Il est grand temps de faire un pas vers la vérité pour savoir ce qu'il s'est passé avec Alexia cette nuit-là", a-t-il affirmé. "Par contre, je ne me fais pas d'illusions et je me demande s'il sera capable de tenir un discours un peu plus crédible. Si on compare ses dires avec l'autopsie et à quel point Alexia a été massacrée, on n'a rien qui tend vers une vérité crédible", regrette Grégory Gay.

S'il souhaite pour le moment garder pour lui ce qu'il compte demander à Jonathann Daval, Grégory Gay veut savoir "s'il est capable de tenir le même discours aussi face à Jean-Pierre et Isabelle, les parents d'Alexia. On va voir s'il les a vraiment aimés et s'il est capable de les regarder dans les yeux et de maintenir son histoire."

Et d'ajouter : "Nous on est partie civile et on est là pour essayer de lui mettre la pression et qu'il nous crache la vérité", conclu Grégory Gay.

L'idée d'une reconstitution exclue par Jonathann

À lire aussi
Jonathann Daval, le mari d'Alexia Daval. justice
Jonathann Daval : sa personnalité "obsessionnelle" mise au jour

S'il a accepté le principe d'une confrontation avec les parties civiles, a rappelé lundi soir son avocat Me Randall Schwerdorffer, Jonathann Daval "refuse en l'état toute participation à une quelconque reconstitution puisqu'il conteste les faits".

L'informaticien de 34 ans envisage le 7 décembre "sereinement et n'a rien manifesté de particulier" à cet égard récemment, a précisé son avocat qui "attend de voir comment les confrontations vont se passer".

De veuf éploré à suspect numéro 1

Jonathann Daval avait signalé la "disparition" de son épouse Alexia, censée ne pas être rentrée d'un jogging, le 28 octobre 2017. Deux jours plus tard, le corps partiellement calciné de la jeune femme était retrouvé dans un bois, non loin de Gray-la-Ville (Haute-Saône), où résidait le jeune couple. Pendant trois mois, l'informaticien s'était présenté en veuf éploré avant que les enquêteurs ne l'arrêtent, estimant avoir réuni des "éléments accablants" à son encontre.

Interpellé fin janvier, il avait avoué avoir étranglé son épouse au cours d'une dispute avant d'être mis en examen pour "meurtre sur conjoint". Jonathann Daval qui encourt la réclusion criminelle à perpétuité, est incarcéré à la maison d'arrêt de Dijon. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jonathann Daval Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants