1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Daval : Jonathann condamné au terme de trois ans d'enquête
2 min de lecture

Affaire Daval : Jonathann condamné au terme de trois ans d'enquête

LES GRANDS PROCÈS DE 2020 (4/7) - Jonathann Daval a été reconnu coupable du meurtre de son épouse Alexia. Il a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle.

La mère d'Alexia s'adresse à Jonathann Daval, lors de son procès au palais de Justice de Vesoul (Haute-Saône), le vendredi 20 novembre 2020.
La mère d'Alexia s'adresse à Jonathann Daval, lors de son procès au palais de Justice de Vesoul (Haute-Saône), le vendredi 20 novembre 2020.
Crédit : ZZIIGG / AFP
signature paul turban
Paul Turban
Journaliste

S'il est un procès qui a fait couler beaucoup d'encre en cette année 2020, c'est bien celui-ci. Le 21 novembre 2020, Jonathann Daval a été reconnu coupable du meurtre de son épouse Alexia, et condamné à 25 ans de réclusion criminelle. Il a décidé de ne pas faire appel de cette décision de justice

Si la condamnation de Jonathann Daval ne faisait que peu de doute - il a reconnu les faits - le procès aurait pu réserver des surprises puisque Jonathann Daval n'a cessé de multiplier les versions, et les proches d'Alexia avançaient la thèse, non retenue par la justice, qu'Alexia aurait été empoisonnée avant le meurtre, à petites doses de médicaments. 

Finalement, malgré l'insistance de Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia, avec qui Jonathann Daval garde un lien particulier, le procès n'a pas donné lieu à de nouvelles révélations. "Je ne peux rien te dire de plus", a expliqué Jonathann au terme d'un échange. "Tant pis. Je te souhaite un bon séjour en prison. Adieu", a conclu Isabelle Fouillot. 

À écouter

Affaire Daval : "C'était le mot coupable que je voulais", confie la mère d'Alexia à RTL
07:08

Le procès a été notamment marqué par la description du profil psychologique de Jonathann Daval. Ainsi, le meurtrier a été présenté comme une personnalité caméléon, qui réagit comme son interlocuteur l'attend. Il a aussi été montré comme double ; timide et esseulé d'un côté, méticuleux, maniaque, avec des accès dominants de l'autre, sans que ces deux visages se rencontrent. 

À lire aussi

Le procès a aussi été marqué par un malaise de Jonathann Daval après qu'il a présenté ses excuses. Le procès a dû être interrompu mais a pu reprendre dès le lendemain après que l'accusé a passé un examen médical. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/