1 min de lecture Faits divers

Affaire Daval : Jonathann Daval condamné à 25 ans de réclusion pour le meurtre d'Alexia

Jonathann Daval a été condamné à 25 ans de réclusion par la cour d'assises de la Haute-Saône pour le meurtre de sa femme Alexia. Il ne fera pas appel de la décision.

Le procès de Jonathann Daval à Vesoul, le 16 novembre 2020.
Le procès de Jonathann Daval à Vesoul, le 16 novembre 2020. Crédit : BENOIT PEYRUCQ / AFP
Éléonore Merlin
et AFP

Jonathann Daval a été condamné samedi 21 novembre à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son épouse Alexia. A l'énoncé du verdict, rendu après environ deux heures et demi de délibéré, l'accusé est resté calme et impassible. Ce verdict est inférieur aux réquisitions de l'avocat général qui avait réclamé la perpétuité pour l'informaticien de 36 ans. Daval a confirmé, par la voix de son avocate, Me Ornella Spatafora, qu'il ne ferait pas appel de la décision.

Jonathann Daval s'était exprimé une dernière fois avant que la cour se retire pour délibérer. Le regard tourné vers les parents d'Alexia et après un bref silence, il avait déclaré : "Pardon, pardon". Un peu plus tôt, l'un de ses avocats, Me Randall Schwerdorffer, avait plaidé le "coup de sang", "pas prémédité, pas réfléchi", évoquant une violente dispute entre les deux époux, aux prises avec d'importants problèmes de couple. "On ne juge pas un féminicide ici, on juge le meurtre de Jonathann sur Alexia", avait-il martelé, insistant sur l'absence d'antécédents de violence chez son client, "passé d'un homme gentil, aimé, à un meurtrier en quelques minutes".

L'avocat général avait de son côté requis la réclusion criminelle à perpétuité à l'encontre de l'informaticien de 36 ans. Lors de son réquisitoire, Emmanuel Dupic avait évoqué un "crime presque parfait", "particulièrement épouvantable".

Alexia Daval, une employée de banque de 29 ans, avait été retrouvée morte dans un bois de Haute-Saône le 30 octobre 2017. C'est son mari Jonathann qui avait donné l'alerte en premier, affirmant que son épouse n'était jamais rentrée de son jogging. Il avait été arrêté en janvier 2018 après avoir joué le veuf éploré pendant trois mois. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Justice Jonathann Daval
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants