1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. 13 novembre : "Toute cette violence nous avait collé à la peau", confie un ancien agent du RAID
2 min de lecture

13 novembre : "Toute cette violence nous avait collé à la peau", confie un ancien agent du RAID

Pendant 20 ans au service du RAID, Marc Verillotte a affronté la mort pour sauver des vies. Et tenter de garder la sienne sauve pour continuer à faire le petit-déjeuner de ses enfants.

Marc Verillotte, ancien agent du RAID au micro de Flavie Flament dans "Jour J"
Marc Verillotte, ancien agent du RAID au micro de Flavie Flament dans "Jour J"
Crédit : RTL
L'INTÉGRALE- Prise d'otages de l'Hyper Cacher : entretien avec Mac Verillotte, policier d'élite du RAID
00:38:20
LE CHOIX DE FLAVIE - La notion de frères d'armes au sein du RAID raconté par un ancien membre
00:01:06
Keltoum Lehbab & Flavie Flament

Policier d’élite dans l’unité du RAID, Marc Verillotte a lancé l’assaut contre Mohamed Merah et a fait exploser la porte de l’Hypercacher à Vincennes. Au micro de Flavie Flament, il raconte le quotidien d'un agent du RAID (Recherche Assistance Intervention Dissuasion).

Athlète de haut niveau de 1990 à 1995 en équipe de France de Judo, Marc Verillote confie que la première raison de son entrée dans la police était le sport. Comme pour l’équipe de France de Judo, Marc Verillotte a fait partie d’une grande équipe, celle du RAID. Plus que de l’amitié au sein du RAID, il explique la notion de frère d’armes dans Jour J.

"À un moment donné dans l’intervention par exemple quand vous voulez du renfort vous attendez que quelqu’un vous presse l’épaule. Quand on vous presse l’épaule, ça veut dire, 'je suis là, je suis prêt quoi que tu fasses, je te suivrais et je serais là avec toi'. Cette notion de frère d’armes, c’est en effet que tu ne te retournes pas pour savoir qui il est, est-ce que c’est ton meilleur pote ou ton pote classique, au cœur de l’action, la notion d’amitié est exacerbée, c’est pour ça qu’on l’appelle frère d’armes.".

On ne peut pas faire carrière au Raid sans accepter l’idée de sa propre mort

Marc Verillotte

Dans son livre Au cœur du RAID co-écrit par Karim Ben Ismaël, Marc Verillotte explique son rapport particulier avec la mort. "On ne peut pas faire carrière au Raid sans accepter l’idée de sa propre mort", explique-t-il. Touché deux fois par balle lors de l’assaut contre Mohamed Merah à Toulouse, l’ancien agent du RAID a frôlé une vingtaine de fois la mort. Il a vécu des moments d’extrêmes violences dont les attentats du 13 novembre 2015.

"Le 13 novembre, je me souviens, on était tellement impacté par ce qu’on avait vu, par les morts qu’on avait enjambés, par les risques qu’on avait pris pendant l’intervention (...) on se lavait, on se savonnait plusieurs fois pour essayer de faire partir toute cette violence qui nous avait collé à la peau", confie l’ancien policier d’élite Marc Verillotte.

Jour J, c'est l'émission des grands entretiens d'actualité internationale, culturelle, économique et politique. Chaque jour sur RTL de 20h à 21h et en podcast, Flavie Flament reçoit un acteur de l'actualité et revient avec lui sur une date fondamentale de sa vie.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire