2 min de lecture Justice

Procès Harvey Weinstein : le jury a commencé à délibérer

Après des semaines de procès, le jury a commencé à délibérer, mardi 18 février, à New York. Le producteur est jugé pour agressions sexuelles sur deux femmes.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Procès Harvey Weinstein : le jury a commencé à délibérer Crédit Image : TIMOTHY A. CLARY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Maxime Magnier

Le jury du procès de Harvey Weinstein a commencé à délibérer, mardi 18 février. Et l’enjeu est assez simple : est-ce que le célèbre producteur d’Hollywood, dont la chute a provoqué une onde de choc mondiale, des conséquences en chaine, cette vague MeToo dans tant de pays, cet homme va-t-il finir sa vie derrière les barreaux ou être acquitté ? 

L’enjeu de ce verdict dépasse le simple sort de Harvey Weinstein. Les 12 jurés, 7 hommes et 5 femmes, en sont certainement conscients. Mais le juge a prévenu que ce procès n’est pas un référendum sur le mouvement MeToo. Le producteur a été accusé par plus de 80 femmes, mais ce procès pénal ces dernières semaines, n’a concerné finalement quedeux femmes : une assistante de production qui l’accuse d’une agression sexuelle dans une chambre d’hôtel en 2006 ; une seconde femme qui l’accuse de viol dans une chambre d’hôtel en 2013.

Les jurés vont-ils prendre en compte des faits prescrits ?

Les jurés doivent aussi prendre en compte le témoignage d’une femme qui accuse Weinstein de viol au milieu des années 1990, et d’autres femmes qui ont témoigné à la barre pour raconter les mêmes tactiques du producteur. Les faits sont prescrits, mais l’accusation espère que cela a permis de convaincre les jurés que Weinstein était bien un prédateur sexuel, depuis longtemps. 

La défense de Weinstein espère que non. Et d’ailleurs, moins d’une heure après le début de la délibération, et malgré des semaines de procès, les jurés ont demandé des précisions pour savoir pourquoi le témoignage de cette femme n’avait pas entraîné d’autres chefs d’accusation. La principale avocate du producteur a tenté de discréditer ces témoignages en rendant public des échanges entre ces femmes et Weinstein après ces faits dont elles l’accusent. Notamment des courriels au ton de flirt, selon le camp du producteur. 

Un acquittement de Harvey Weinstein est-il possible ?

À lire aussi
Un contrôle de l'attestation de déplacement dérogatoire dans le cadre du confinement en France le 24 mars à Paris justice
Coronavirus : verbalisé quatre fois sans attestation, il est convoqué devant le juge

Son avocate a publié une tribune, dans Newsweek, implorant les jurés de faire "ce qu’ils savent être juste", estimant que les jurés l’obligation, pour eux-mêmes et pour leur pays, de baser leur verdict seulement sur les faits, les témoignages et les preuves présentées dans la salle d’audience, pas la couverture médiatique, ou la pression de la société. "Les jurés de l’affaire de mon client Harvey Weinstein doivent regarder au-delà des titres de presse", dit-elle aussi.

Cette tribune n’a pas plu du tout au juge. Cette avocate a aussi été critiquée pour avoir laissé entendre dans un entretien au New York Times que les victimes d’agression sexuelles sont en partie responsables de ce qu’il leur arrive. Est-ce que ces audaces de l’avocate de Weinstein peuvent lui coûter cher ? Ou au contraire, faire douter un ou des jurés. Car pour condamner, le jury doit être unanime.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Procès États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants