1 min de lecture États-Unis

Présidentielle 2020 : Trump, en hausse dans les sondages, toujours derrière Biden

À un an de l'élection présidentielle, Donald Trump, candidat à sa réélection, dispose de 44 % d'opinions favorables, un record en trois ans. Il profite d'une appréciation positive de sa politique économique, ce qui lui permet de renforcer sa base qui reste loyale malgré ses frasques.

États-Unis : Donald Trump lance sa campagne pour 2020
États-Unis : Donald Trump lance sa campagne pour 2020 Crédit : RTL
Nicolas Scheffer
Journaliste

Donald Trump n'a pas dit son dernier mot. Le Président des États-Unis obtient le plus fort taux d'approbation de sa présidence dans un sondage publié dans la nuit du 8 juillet par le Washington Post et la chaîne américaine ABC. Avec 44 % de d'opinions favorables, le président américain commence sa campagne électorale pour sa réélection en 2020 dans de bonnes conditions. Donald Trump gagne 5 points de jugements positifs par rapport à la dernière vague du sondage, en avril.

Malgré tout, une courte majorité d'américains (53%) désapprouve la politique de Trump. Un votant sur huit considère que Donald Trump agit de manière non-présidentielle.

51 % des sondés considèrent que la politique économique des États-Unis est positive. En juin, le taux de chômage américain s'est arrêté à 3,7 % (contre 8,7 % en France au premier trimestre 2019, selon l'Insee) mais les économistes de la Banque centrale américaine s'attendent à un ralentissement de 2,1 % de croissance quand le FMI table sur 1,9 %.

Ces résultats montrent que la base de l'électorat du président américain reste très loyale malgré les controverses comme lorsqu'il critique ouvertement la gestion du Brexit pa Theresa May. Parmi ses supporters, le chef de l'Etat est largement préféré à l'ancien vice-président, Joe Biden, qui pourrait devenir son premier opposant s'il remporte l'investiture du parti démocrate.
 
La partie n'est pourtant pas jouée, Joe Biden devance Donald Trump de 10 points (53 % contre 43 %) si l'on regarde l'avis de l'ensemble des votants américains. Mais aux États-Unis, la majorité des voix ne conduit pas nécessairement à la fonction suprême : lorsqu'il a été élu en 2016, Donald Trump n'avait obtenu que 46 % des suffrages.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Vu des États-Unis Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants