1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Jeffrey Epstein : une affaire qui pourrait embarrasser Donald Trump
2 min de lecture

Jeffrey Epstein : une affaire qui pourrait embarrasser Donald Trump

Le milliardaire Jeffrey Epstein a été arrêté et inculpé pour trafic sexuel de mineur. Connu du milieu mondain new-yorkais, Donald Trump et lui se connaissaient depuis longtemps...

Jeffrey Epstein, 66 ans, financier américain accusé d'avoir organisé un réseau de prostitution de mineures, retrouvé mort dans sa cellule à New York, décédé le 10 août.
Jeffrey Epstein, 66 ans, financier américain accusé d'avoir organisé un réseau de prostitution de mineures, retrouvé mort dans sa cellule à New York, décédé le 10 août.
Crédit : Facebook Jeffrey Epstein
Un Air d'Amérique - L'affaire Jeff Epstein
03:20
Une lettre d'Amérique - Le mur de Donald Trump, ou le mythe de la frontière
10:27
Un Air d'Amérique - L'affaire Jeff Epstein
03:21
Un Air d'Amérique du 09 juillet 2019
03:27
Philippe Corbé - édité par Esther Serrajordia

L'arrestation de Jeffrey Epstein pour avoir abusé sexuellement de mineurs est une affaire qui pourrait embarrasser le président Trump. Ce milliardaire très mondain connaît beaucoup de gens influent et puissant. C'est une vieille connaissance de Donald Trump, de Bill Clinton et du Prince Andrew, le fils de la Reine d'Angleterre. 

Jeffrey Epstein a été arrêté ce week-end alors que son jet se posait aux États-Unis, en provenance de Paris où il a une propriété et a été inculpé pour trafic sexuel de mineur. 

Il est soupçonné d'avoir recruté pendant des années des jeunes filles qui n'avaient pour certaines d'entre elles que 14 ans, de leur avoir proposé quelques centaines de dollars en échange de massages nus dans des propriétés luxueuses de New-York ou de Floride. Or, ces massages tournaient parfois à la pénétration forcée. Les accusations portent sur les années 2002 à 2005 mais la justice pense qu'il a continué à agir de la sorte. Les enquêteurs ont déjà reçu de nombreux témoignages d'autres femmes

Donald Trump le connaît depuis longtemps

De plus, des centaines voir des milliers de photos de jeunes filles dénudées ont été retrouvées depuis samedi à son domicile new-yorkais. 

À lire aussi

Ce n'est pas une révélation. Un nombre important de personnes dans les cercles mondains de New-York connaissent parfaitement le penchant de Epstein pour les adolescentes. Il y a trois ans dans les pages potins du tabloïd New-York Post, il était même écrit que quand des jeunes russes arrivaient à New-York en espérant faire carrière, elles avaient déjà le numéro de Epstein. Le journal surnommait même son île privée dans les Caraïbes "l'île des orgies"

Plus important encore, Donald Trump et Jeff Epstein se connaissaient depuis longtemps. Ils ne sont pas intimes mais ils se croisent dans les mêmes cercles de New-York et de Palm Beach en Floride. Dans un magazine, en 2002, Donald Trump déclarait que Epstein "est un type génial, quelqu'un avec qui on s'amuse bien. On dit qu'il aime les belles femmes autant que moi, et beaucoup d'entre elles sont plutôt jeunes". 

Une condamnation étonnamment clémente en 2008

Ce qui est bien plus problématique, c'est que le milliardaire a déjà été condamné en 2008 pour avoir engagé des prostituées mineures, mais il a fait seulement 1 an de prison, et il pouvait sortir tous les jours. Une peine étonnamment clémente, négociée avec le procureur de Miami de époque, en échange d'informations. Or, le procureur en question n'est autre que... l'actuel ministre du travail de Donald Trump

Le Prince Andrew et Bill Clinton déclarent qu'ils ne savent rien des affaires de Jeffrey Epstein, qui avait quand même un portrait signé de Clinton accroché chez lui. Bill Clinton a tout de même reconnu qu'il avait pris son jet privé à plusieurs reprises. Un jet surnommé le "Lolita Express" car il transportait parfois Epstein et d'autres hommes puissants vers son île des Caraïbes pour des orgies.

La question maintenant est de savoir si le milliardaire va négocier une réduction en échange des noms d'autres bénéficiaires de ce réseau. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/