2 min de lecture Présidentielle américaine

La victoire de Trump permise par la faiblesse de la mobilisation pour Clinton

Lors de l’élection présidentielle du 8 novembre, Hillary Clinton a mobilisé beaucoup moins d’électeurs que Barack Obama en 2012, à l’issue de son premier mandat.

Hillary et Bill Clinton le 9 novembre 2016 à New York.
Hillary et Bill Clinton le 9 novembre 2016 à New York. Crédit : Olivier Douliery/NEWSCOM/SIPA
109117333772423871640
Geoffroy Lang

Méprisé par ses rivaux lors de la primaire du parti Républicain, donné perdant dans les derniers sondages publics ayant précédé le scrutin du 8 novembre, Donald Trump a remporté à la surprise générale l’élection présidentielle américaine. Le futur 45e président ne s’est pas contenté de surclasser Hillary Clinton lors du vote fatidique. Le sulfureux homme d’affaires a battu à plate couture sa rivale en remportant 290 grands électeurs sur l'ensemble des 50 états américains contre 228 pour la candidate démocrate. 

Dans le système électoral américain, 270 grands électeurs sont nécessaires au candidat victorieux. Certains observateurs pointent qu’Hillary Clinton, tout comme le démocrate Al Gore en 2000, a pourtant récolté plus de voix que son adversaire - 59.923.027 contre 59.692.974 - mais Donald Trump s’est cependant imposé dans les états clés, pourvoyeurs d’un nombre importants de grands électeurs.

Le douloureux comparatif de 2012

La victoire incontestable du natif de New York occulte cependant le douloureux échec d’Hillary Clinton. En mettant en perspective les résultats de la présidentielle américaine de 2012 avec l’élection du 8 novembre 2016, Le Monde relève ainsi que la candidate démocrate a mobilisé beaucoup moins d’électeurs que Barack Obama.

À lire aussi
Hillary Clinton à New York le 6 janvier 2017 Présidentielle américaine
Les actualités de 7h30 - États-Unis : Hillary Clinton ne se présentera pas à la présidentielle

Hillary Clinton enregistre 5,9 millions de suffrages en moins que le président sortant en 2012. Il convient également de souligner que Donald Trump a également attiré un nombre légèrement inférieur d’électeurs (59.692.974) que Mitt Romney (60.933.504) l’opposant de Barack Obama à l’époque, soit 1,2 millions de suffrages en moins selon les données publiées par Elections project sur lesquelles s'appuie le quotidien.

Un désaveu général des citoyens américains

L’élection présidentielle américaine de 2016 a donc été par un désaffection globale des électeurs américains. Les élections de 2016 ont attiré 1,4 million d’électeurs qu’en 2012. Une tendance dont Hillary Clinton a cependant beaucoup plus souffert que son adversaire. Pour de nombreux observateurs, la candidate démocrate a payé le prix au prix fort ses erreurs de campagne, comme son manque de transparence dans l’affaire des e-mails, mais aussi le rejet des sympathisants démocrates vis-à-vis d’une personnalité au premier plan de la scène politique américaine depuis plus vingt ans.

Toutefois, il faut mettre en perspective ce désaveu, avec la baisse globale de la population en âge de voter entre les deux scrutins. 235.248.000 citoyens américains en capacité de voter lors du duel Obama - Romney en 2012, contre 231.556.622 pour l'élection présidentielle de 2016.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine Hillary Clinton Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785709758
La victoire de Trump permise par la faiblesse de la mobilisation pour Clinton
La victoire de Trump permise par la faiblesse de la mobilisation pour Clinton
Lors de l’élection présidentielle du 8 novembre, Hillary Clinton a mobilisé beaucoup moins d’électeurs que Barack Obama en 2012, à l’issue de son premier mandat.
https://www.rtl.fr/actu/international/presidentielle-americaine-derriere-la-victoire-de-donald-trump-un-desaveu-cuisant-pour-hillary-clinton-7785709758
2016-11-10 16:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pjJKX8M2W4fJ-0B6csiPsA/330v220-2/online/image/2016/1110/7785709947_hillary-et-bill-clinton-le-9-novembre-2016-a-new-york.jpg