1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Mer de Chine : mystérieuse collision entre un sous-marin américain et un objet non identifié
1 min de lecture

Mer de Chine : mystérieuse collision entre un sous-marin américain et un objet non identifié

Un objet non identifié a heurté et endommagé un sous-marin américain alors qu'il patrouillait en mer de Chine méridionale le week-end dernier, a-t-on appris de l'US Navy et de source indépendante.

Un sous-marin
Un sous-marin
Crédit : AFP
Sarah Belien & AFP

Secousse dans le conflit sino-américain. Selon les informations de l'US Navy et de source indépendante, un objet non identifié a heurté un sous-marin nucléaire américain le week-end dernier. Ce dernier patrouillait alors en mer de Chine méridionale, région largement revendiquée par la Chine, qui pourrait bien devenir le théâtre du conflit qui se dessine entre la Chine et les États-Unis.

"L'USS Connecticut a heurté un objet dans l'après-midi du 2 octobre alors qu'il naviguait en immersion dans les eaux internationales de la région indo-pacifique", a indiqué l'US Navy dans un communiqué. S'il laisse en entendre que des marins ont pu être légèrement blessés, "il n'y a pas de blessure mortelle", est-il précisé.

Toujours selon la marine américaine, l'USS Connecticut, sous-marin à propulsion nucléaire de la classe Seawolf, a été endommagé, mais reste en état de fonctionnement. L'engin participait alors à un exercice naval international en mer de Chine méridionale lors de l'incident, a ajouté le Naval Institute, un centre de réflexion proche de l'US Navy.

"Augmenter la pression sur Pékin"

La mer de Chine méridionale est une zone largement revendiquée par la Chine. Le pays y a par ailleurs construit plusieurs avant-postes militaires sur de petites îles et atolls. Les États-Unis ainsi que leurs alliés, dont le Japon et l'Australie, y patrouillent régulièrement pour faire valoir leurs droits à la liberté de navigation.

À écouter aussi

La vice-présidente américaine, Kamala Harris, alors en visite au Vietnam fin août, avait par ailleurs affirmé vouloir "augmenter la pression sur Pékin" dans cette zone précisément. La Chine n'avait pas tardé à répondre qu'elle s'opposerait "au déploiement de forces" américaines dans la région.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/