1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Sous-marins : "La menace chinoise explique la volonté de l'Australie", dit un expert
1 min de lecture

Sous-marins : "La menace chinoise explique la volonté de l'Australie", dit un expert

INVITÉ RTL - Antoine Bondaz, chargé de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique, détaille les intérêts australiens dans l'annulation d'une commande de sous-marins avec la France, et revient sur l'importance de la zone indopacifique.

Le sous-marin Perle en 2015 (illustration)
Le sous-marin Perle en 2015 (illustration)
Crédit : ALESSANDRO ABBONIZIO / AFP
Sous-marins : "Pour l'Australie, il faut renforcer les liens avec les Etats-Unis", dit un expert
04:10
Sous-marins : "Pour l'Australie, il faut renforcer les liens avec les Etats-Unis", dit un expert
04:10
Yves Calvi_
Yves Calvi - édité par Victor Goury-Laffont

La décision australienne d'annuler une commande de sous-marins passée avec la France, d'une valeur de 56 milliards d'euros, pour finalement acheter aux États-Unis, a initié une crise diplomatique ce jeudi 16 septembre. Derrière cette décision, se trouvent la méfiance australienne vis-à-vis de la Chine et une volonté de se rapprocher stratégiquement des Américains, explique sur RTL Antoine Bondaz, chargé de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique.

"La menace chinoise explique la volonté de l'Australie de renforcer ses capacités de défense et de moderniser sa flotte de sous-marins, précise le chercheur. La différence entre les sous-marins français et américains, c'est la question des propulsions. Les Américains acceptent de transférer une technologie de propulsion nucléaire, alors même qu'il n'avait pas fait depuis les années 50 avec le Royaume-Uni".

Pour les Australiens comme pour les Américains, cet accord paraît donc logique, d'autant que les deux nations viennent de conclure un pacte de sécurité avec les Britanniques. "Depuis une dizaine d'années, les États-Unis se reconcentrent sur la zone indopacifique en considérant que la Chine est leur principale menace stratégique. Du point de vue des Australiens, il faut renforcer les relations de défense avec les États-Unis, qui sont encore les premiers fournisseurs de défense".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/