1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 7h30 - Jihadistes passés par la Turquie : quelle réponse de l'UE ?
2 min de lecture

Les infos de 7h30 - Jihadistes passés par la Turquie : quelle réponse de l'UE ?

Emmanuel Macron s'est indigné, jeudi 1er octobre, du fait que la Turquie a laissé passer 300 jihadistes venus de Syrie pour combattre dans le Haut-Karabakh. L'Union européenne va tenter de résoudre le problème par la diplomatie avant d'en arriver à d'éventuelles sanctions.

Emmanuel Macron et Angela Merkel à Bruxelles le 28 juin 2018.
Emmanuel Macron et Angela Merkel à Bruxelles le 28 juin 2018.
Crédit : STEPHANIE LECOCQ / POOL / AFP
Les infos de 7h30 - Jihadistes passés par la Turquie : quelle réponse l'UE va-t-elle apporter ?
07:17
Le journal RTL de 7h30 du 02 octobre 2020
07:16
Bénédicte Tassart - édité par Valentin Deleforterie

"Je ne vais pas vous dire que c'est une ligne rouge parce qu'elle est franchie", a affirmé jeudi 1er octobre Emmanuel Macron, en marge du Sommet européen à Bruxelles. Le chef de l'Etat venait alors d'apprendre que la Turquie avait laissé passer 300 jihadistes sur son sol, afin qu'ils puissent combattre dans le Haut-Karabakh. 

Dans la foulée, les chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne se sont donnés jusqu'à décembre avant d'envisager des sanctions contre Ankara. Ils veulent d'abord tenter de construire un dialogue sur le Haut-Karabakh, ainsi que sur les tensions méditerranéennes entre la Turquie d'un côté, la Grèce et Chypre de l'autre.

L'OTAN a bien sûr un rôle à jouer puisque la Turquie en fait partie. Mais la négociation passe avant tout par le groupe de Minsk, qui depuis presque 20 ans, cherche une solution pacifique entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan soutenu par Ankara dans cette région. 

Dans ce groupe, est coprésidé par la France, la Russie et les États-Unis. Tous réclament la cessation des hostilités. En attendant, il y a donc le problème des jihadistes venus de Syrieen passant par la Turquie. D'après le premier ministre arménien, c'est bien Ankara qui aurait formé et transporté ces hommes pour soutenir l'Azerbaïdjan. 

À lire aussi

Des mercenaires à qui la Turquie aurait fourni de la drogue. Dans certains villages, ces soldats auraient déjà interdit l'alcool et appliqué la charia

À écouter également dans le journal

Tempête Alex - Ce vendredi à 5 heures du matin, 80.000 personnes étaient privées d'électricité dans le Morbihan, en raison de la tempête Alex. Dans l'Ouest de la France, de nombreux trains a été interrompue. Les Alpes-Maritimes ont de leur côté été placées en vigilance rouge par Météo France.

Mesures - Paris passera-t-elle en zone écarlate ce lundi ? Dans la capitale, les indicateurs de l'épidémie ont dépassé les trois critères nécessaires pour placer la ville en "zone d'alerte maximale". Le gouvernement attend de voir l'évolution de la situation sanitaire, et devrait prendre une décision dimanche.

États-Unis - Donald Trump et son épouse Melania ont contracté le coronavirus. Le président américan "va bien" selon son médecin, mais il travaillera à la Maison Blanche le temps de sa "convalescence".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/