2 min de lecture Tempête

Tempête Alex : toits envolés, courant coupé... La Bretagne se réveille sonnée

La tempête a causé des rafales de vent importantes. 80.000 personnes seraient privées d'électricité ce vendredi matin.

Des branches d'arbres tombées au sol à Quiberon
Des branches d'arbres tombées au sol à Quiberon Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Coline Daclin Journaliste

La Bretagne doit faire face ce vendredi 2 octobre au matin aux dégâts de la tempête Alex. Des rafales de vent impressionnantes ont été enregistrées : jusqu'à 186 km/h à Belle-Ile-en mer et 157 km/h à Groix. 

Les vents violents continuent toutefois à sévir sur la région, avec des risques de crues et d'inondations. Le Finistère et les Côtes-d'Armor restent en vigilance orange, et le Morbihan et l'Ile-et-Vilaine sont descendus en vigilance jaune. 

Dans la nuit, le Morbihan était passé en vigilance rouge pour "vent violent". Dans le département, 80.000 personnes seraient privées d'électricité ce vendredi matin. Mais la situation est "en train d'être vérifiée avec Enedis", a assuré le préfet du département, Patrice Faure, qui appelle sur RTL à la prudence.

Selon le préfet, 1.200 pompiers et membres des forces de l'ordre ont été mobilisés. 

À lire aussi
Image de chaos à La Lima (Honduras) après le passage de Iota ouragan
Ouragan Iota : le bilan passe à 44 morts en Amérique centrale

En tout, "206 interventions des pompiers" ont eu lieu "pour 151 arbres sur la voie publique", a déclaré Patrice Faure au micro de RTL. A cela s'ajoute des chutes d'objets divers.

La toiture d'un collège envolée

Aucun blessé n'est à déplorer, mais cinq campings ont été évacués et la toiture d'un collège de Vannes a été emportée.

En prévention de la tempête, plusieurs ponts ont été soumis à des restrictions de circulation, comme le pont Saint-Nazaire ou le pont de Cheviré à Nantes. À Nantes justement, la ville a annoncé la fermeture vendredi et jusqu'à nouvel ordre, de tous les parcs et jardins de la ville. 

La circulation des trains est aussi interrompue entre Quimper et Rennes et entre Rennes et Nantes, au moins jusqu'en fin de matinée. La SNCF a également indiqué que des perturbations importantes étaient à prévoir dans les Pays de la Loire et en Nouvelle-Aquitaine.

Les liaisons maritimes avec Belle-Ile, la plus grande île du Morbihan, sont aussi suspendues, a annoncé la compagnie Océane, qui assure ces traversées. Les sentiers littoraux sont interdits jusqu'à samedi matin. Ce vendredi matin, les établissements scolaires et d'accueil des mineurs sont tous fermés dans le département

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tempête Morbihan Bretagne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants