2 min de lecture Sahel

Les infos de 7h - Macron veut donner "une nouvelle force" à l'opération antijihadiste au Sahel

Le président français Emmanuel Macron, venu passer Noël ce vendredi 20 décembre avec les troupes françaises basées en Côte d'Ivoire, a annoncé qu'il entendait donner une "nouvelle force" à la lutte antijihadiste au Sahel.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h - Macron veut donner "une nouvelle force" à l'opération antijihadiste au Sahel Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier et AFP

Emmanuel Macron veut donner "une nouvelle force" à l'opération antijihadiste au Sahel. C'est ce qu'il a annoncé alors qu'il était venu passer Noël ce vendredi 21 décembre avec les troupes françaises basées en Côte d'Ivoire.

Accueilli par son homologue Alassane Ouattara, le président est arrivé en fin de journée en Côte d'Ivoire, pour une visite de 48 heures loin de la crise de la réforme des retraites en France. De l'aéroport, il s'est rendu directement à la base française pour partager avec les quelque 1.000 soldats français présents sur place un dîner préparé par le chef de l'Élysée, Guillaume Gomez.

Durant toute la soirée, Emmanuel Macron est passé de table en table, saluant les soldats et posant avec eux. À minuit, un groupe de légionnaires, suivi des employés ivoiriens de la base, ont chanté à tue-tête "Joyeux anniversaire" pour célébrer les 42 ans du chef de l'État, né le 21 décembre 1977.

Nous continuerons à lutter contre les terroristes jihadistes

Emmanuel Macron en Côte d'Ivoire ce vendredi 20 décembre.
Partager la citation

Il a entamé ce dernier déplacement de l'année dans un contexte social tendu en France. La France vit depuis 16 jours au rythme d'une grève dans les transports qui perturbe fortement la vie quotidienne. Devant les soldats, Emmanuel Macron a notamment évoqué le récent drame vécu par l'armée française : la perte de 13 militaires de l'opération antijihadiste Barkhane dans une collision accidentelle entre deux hélicoptères, au cours d'une opération au Mali.

À lire aussi
Un soldat français de la force Barkhane au Sahel. Sahel
Coronavirus : 4 cas positifs parmi les soldats de l'opération Barkhane, un militaire décédé

"Nous continuerons à lutter contre les terroristes jihadistes. Nous continuerons à le faire avec nos partenaires africains et avec nos partenaires européens et internationaux (...) Car si nous laissons prospérer la menace, elle nous touchera aussi", a-t-il prévenu.

À écouter également dans ce journal :

Grève SNCF -  À l'approche des fêtes et en pleine grève des transports, les Français se rues vers les avions. Les réservations pour des vols en France les 24, 25 et 26 décembre ont augmenté de 56% en raison des grèves qui perturbent fortement les trajets en train, a affirmé ce vendredi 20 décembre le géant européen du voyage en ligne Odigéo (Opodo, Go Voyages, eDreams, Liligo).

Chirurgien soupçonné de pédophilie - Ce vendredi 20 décembre, Laurereline Peyrefitte, procureure de Lorient, a annoncé lors d'une conférence de presse que le nombre de victimes potentielles du chirurgien pédophile Joël Scouarnec, suspecté de viols et agressions sexuelles sur des patients mineurs durant près de 30 ans de carrière, s'élève désormais à 349.

SNCF - Après avoir décidé dans un premier temps d'annuler le service junior et compagnie, qui permet aux enfants qui voyagent seuls de prendre le train avec un animateur diplômé, la SNCF a finalement choisi de mettre à disposition 5.000 places dans 14 TGV spécialement affrétés pour eux dimanche 22 décembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sahel Côte d'Ivoire Militaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants