2 min de lecture Terrorisme

Jihadisme : plus de trente militaires français radicalisés en Syrie et en Irak depuis 2012

D'après le centre d'analyse du terrorisme, une trentaine de militaires français ont rejoint les rangs de groupements jihadistes en Syrie et en Irak, depuis 2012.

Un combattant de Daesh (illustration)
Un combattant de Daesh (illustration) Crédit : DELIL SOULEIMAN / AFP
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP
>
Jihadisme : plus de trente militaires français radicalisés depuis 2012 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :

Selon un rapport du Centre d'analyse du terrorisme (CAT), une trentaine de militaires français ont rejoint depuis 2012 les rangs d'organisations jihadistes en Syrie et en Irak, en y apportant ainsi leur expérience et leur connaissance de la guerre.

Le rapport, qui doit être publié en fin de semaine, détaille les parcours de 23 individus et estime que si l'armée constitue une "cible de recrutement stratégique" évidente, "la radicalisation islamiste demeure marginale au sein des armées".

Certains militaires avaient préparé leurs projets avant de prendre l'uniforme, d'autres pendant leur temps à l’armée, voire après. Quelques-uns ont déserté, refusant de se battre contre des musulmans.

L'expérience de ces hommes n'a pas laissé insensibles les organisations qu'ils ont rejointes. "Leur connaissance du milieu, leur appétence pour les armes et leur savoir-faire militaire ont facilité leur ascension au sein des différents groupes terroristes", relève le rapport.

Ils ont aidé à planifier des attentats en France

À lire aussi
La voiture des personnes tuées dimanche au Niger Niger
Français tués au Niger : qui sont les huit victimes de l'attaque ?

"Certains anciens militaires ont pu également, grâce à leur formation militaire dans l'armée française, leur connaissance des emplacements et leur expérience sur zone au sein d'organisations jihadistes, planifier des attentats en France", ont estimé les auteurs du texte.


Le rapport du CAT indique que les autorités surveillent de près les militaires radicalisés ou susceptibles de radicalisation islamiste.  Ajoutant que la législation française s'est renforcée ces dernières années, en particulier pour permettre les enquêtes administratives sur des personnes déjà en poste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Jihadisme Militaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants