1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 6h - Coronavirus : l'Allemagne se positionne sur le vaccin russe Spoutnik V
1 min de lecture

Les infos de 6h - Coronavirus : l'Allemagne se positionne sur le vaccin russe Spoutnik V

Dans l'attente de son autorisation en Europe, le vaccin Spoutnik V a reçu le soutien d'Angela Merkel, qui a proposé que l'Institut allemand des vaccins apporte son aide aux autorités russes, dans cette perspective.

La chancelière allemande Angela Merkel
La chancelière allemande Angela Merkel
Crédit : Odd ANDERSEN / AFP
Les infos de 6h - Coronavirus : l'Allemagne se positionne sur le vaccin russe Spoutnik V
08:07
Le journal RTL de 6h du 04 février 2021
08:07
Blandine Milcent - édité par Quentin Marchal

Il y a comme un parfum de revanche qui flotte à Moscou en ce qui concerne la vaccination. Longtemps ignoré, voire décrié par les pays occidentaux, le vaccin russe Spoutnik V vient d'être reconnu pour son efficacité, alors qu'il fait partie de ceux qui se conservent le plus facilement. Alors que le porte-parole du Kremlin veut en accélérer la production partout dans le monde, l'Europe semble désormais lui faire les yeux doux, Angela Merkel en tête.

La position de l'Allemagne est pragmatique. La chancelière allemande affirmait, dans la soirée du mardi 2 février : "J'en ai parlé avec le président russe, chaque vaccin est le bienvenue en Europe mais il ne sera autorisé que s'il fournit les données nécessaires pour cela". Angela Merkel a donc proposé à Moscou que l'Institut allemand qui évalue les vaccins apportent son aide aux autorités russes dans la perspective d'une autorisation en Europe.

Mais les autorités allemandes souhaitent même aller plus loin. Le ministre de la Santé a confirmé, mercredi 3 février, des pourparlers entre les Russes et un laboratoire allemand de la Saxe-Anhalt, avec pour objectif d'installer en Allemagne, un centre de production pour l'Europe, une fois qu'il sera autorisé.

À écouter également dans ce journal

Société - Après l’assassinat d’une salariée à Valence, Pôle emploi va renforcer la sécurité dans ses agences. L’opérateur public va notamment avoir recours à des agents de sécurité privés.

À lire aussi

Justice - L'ancien candidat à l'élection présidentielle de 2017,  François Asselineau, a été placé en garde à vue pour "agressions sexuelles", "harcèlement sexuel" et "harcèlement moral", mercredi 3 février. Le chef de l’Union populaire républicaine "a toujours fermement démenti ces accusations", selon son entourage.

Sport - Le XV de France, rassemblé à Nice pour préparer le Tournoi des six nations, est plongé dans une bulle sanitaire au protocole très strict. Pour éviter toute propagation du virus, l'hôtel a été privatisé, les joueurs ont interdiction de sortie et le matériel est désinfecté régulièrement.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/