1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 18h - Sommet sur les migrants : Darmanin justifie l'absence des Anglais
2 min de lecture

Les infos de 18h - Sommet sur les migrants : Darmanin justifie l'absence des Anglais

Une réunion internationale a eu lieu ce dimanche 28 novembre à Calais pour évoquer la question des migrants, notamment à Calais. Les Britanniques n'y étaient pas conviés.

Des CRS, dans le camp de migrants de Calais, le 29 septembre 2020
Des CRS, dans le camp de migrants de Calais, le 29 septembre 2020
Crédit : Bernard BARRON / AFP
Les infos de 18h - Sommet sur les migrants : Darmanin justifie l'absence des Anglais
16:35
Les infos de 18h - Sommet sur les migrants : Darmanin justifie l'absence des Anglais
16:35
Antoine Decarne - édité par Sarah Belien

"Cette réunion n'était pas anti-anglaise, elle était pro-européenne." Quatre jours après le pire drame migratoire survenu dans la Manche, avec la mort de 27 personnes, une réunion européenne a eu lieu ce dimanche à Calais. Parmi les participants, Gerald Darmanin, les ministres en charge de l'immigration allemands, néerlandais et belges ainsi que la Commissaire européenne aux Affaires intérieures et les dirigeants d'Europol et de Frontex. Mais les britanniques n'étaient pas là.

Pour autant, Gérald Darmain a assuré à l'issue de cette réunion que ce n'était pas un assemblement anti-anglais : "Nous devons travailler avec nos amis britanniques et leur dire un certain nombre de choses. D'abord, nous aider collectivement à mieux lutter contre les passeurs. Nous l'avons dit, des renseignements nous manquent, les réponses ne sont pas toujours au rendez-vous des demandes de la police française par exemple. Mais aussi pour lutter contre l'attractivité anglaise".

Le ministre de l'Intérieur a insisté sur ce point, notamment sur la législation anglaise jugée trop souple. "Si les migrants viennent ici à Calais, à Dunkerque, dans le nord de la France, et risquent leur vie pour traverser la Manche, c'est parce qu'ils sont attirés par l'Angleterre et notamment par le marché de travail qui fait que, sans pièce d'identité, vous pouvez travailler en Angleterre. Mais aussi, il n'y a plus de voie légale pour demander l'asile", a pointé Darmanin.

Á la sortie de ce sommet, deux réponses semblent avoir été retenues : "D'abord, la Grande-Bretagne doit prendre ses responsabilités et limiter l'attractivité de son territoire et deuxièmement, lutter contre les passeurs. Nous préférons mettre beaucoup plus d'attaques contre les criminels, sans criminaliser les migrants. Les migrants sont des personnes exploitées par leur misère, ce ne sont pas eux les responsables."

Á écouter également dans ce journal

À lire aussi

Variant Omicron - Ce ne serait "qu'une question d'heure" avant que les premiers cas ne soient confirmés en France, a assuré ce dimanche Olivier Véran. Le ministre de la Santé estime que ce nouveau variant "circule sans doute déjà" dans le pays.

Antilles - Sébastien Lecornu, le ministre des Outre-mer, est sur la route des Antilles, après avoir salué un retour notable au calme la nuit dernière. Il va rencontrer des élus locaux, des acteurs économiques et des syndicats demain en Guadeloupe et mardi en Martinique.

Présidentielle - "La mue du polémiste en candidat ne s'est pas faite", a constaté Marine Le Pen au Grand Jury ce dimanche, au lendemain de l'échange de doigt d'honneur entre Eric Zemmour et une Marseillaise hier. La candidate du RN l'invité à ne pas se présenter à la rejoindre. "Il est temps de faire le rassemblement ", explique-t-elle.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/