1 min de lecture Angleterre

Les infos de 18h - Mis en cause dans l'affaire Epstein, le prince Andrew s'explique

Mis en cause dans l'affaire Epstein, le Prince Andrew s'est expliqué ce samedi soir pour la première fois sur les accusations de violences sexuelles dont il fait l'objet.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Mis en cause dans l'affaire Epstein, le prince Andrew s'explique Crédit Image : SWEN PFÖRTNER / DPA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon et Marie Billon

L'affaire est très embarrassante pour Buckingham et ce n'est pas tous les jours qu'un membre de la famille royale accepte une interview sur un tel sujet. Ce qui explique pourquoi la BBC a passé 6 mois en négociations pour obtenir cette exclusivité

Dans cette interview, la journaliste demande d'abord ce que le prince a à dire face aux accusations de Virginia Roberts. Cette américaine affirme l'avoir rencontré en 2001 à Londres, alors qu'elle était âgée de 17 ans. Elle assure que Jeffrey Epstein lui aurait alors demandé d'avoir une relation sexuelle avec le prince Andrew.

"Je n'ai aucun souvenir de n'avoir jamais rencontré cette femme" s'est défendu le second fils de la reine Elizabeth. Seul problème : il existe une photo le montrant avec son bras autour de la taille de la jeune fille. "C'est un montage, a dit l'un de ses amis, la preuve, il a toujours eu des doigts beaucoup plus potelés".

La journaliste interroge ensuite le prince Andrew sur sa décision d'être hébergé par Epstein en 2010, alors qu'il avait déjà été jugé coupable d'avoir employé une prostituée mineure. "C'était juste pratique. Maintenant je sais que c'était une erreur mais à l'époque je pensais que c'était la bonne chose à faire. Mon jugement a sûrement été teinté par ma tendance à être trop honorable" a-t-il expliqué.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
000_1JC1YP faits divers
Enfant français jeté du Tate Modern : le suspect plaide coupable

Intempéries – Encore 145.000 foyers restent privés d'électricité en région Auvergne-Rhône-Alpes ce samedi soir malgré la mobilisation de 2.200 technicien d'Enedis. Les habitants vont probablement passé une troisième nuit sans chauffage.

"Gilets jaunes" – Le premier anniversaire du mouvement des "gilets jaunes" a été contrasté avec encore des violences à Paris. En revanche, la plupart des rassemblements ont été calmes en régions. 

Justice – Cinq mois après le suicide d'Evaëlle, 11 ans, une enseignante du Val-d'Oise soupçonnée d'avoir joué un rôle actif dans cette terrible affaire de harcèlement à l'école a été placée en garde à vue. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Angleterre Enquête Viol
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants