2 min de lecture Harcèlement

Victime de harcèlement scolaire, Evaëlle s'est suicidée à l'âge de 11 ans

VU DANS LA PRESSE - La jeune fille ne supportait plus ce qu'elle vivait au collège et avait changé d'établissement en mars 2019. Elle s'est pendue à son lit, vendredi 21 juin, dans le Val-d'Oise.

En France, un élève sur dix est victime du harcèlement d'autres élèves de classe ou de l'école
En France, un élève sur dix est victime du harcèlement d'autres élèves de classe ou de l'école Crédit : AFP / Archives, Mychèle Daniau
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

Elle n'en pouvait plus de subir des insultes, des brimades et même des coups. Le père d'Evaëlle, âgée de 11 ans, l'a découvert vendredi 21 juin pendue à son lit. Les secours ont réussi à faire repartir le cœur après trois heures de massage cardiaque. La jeune fille est décédée aux urgences de l'hôpital Robert-Debré.

Dans un entretien accordé au Parisien, ses parents décrivent Evaëlle comme une enfant "pleine de joie (...) avec une très grande lucidité". "Elle voulait être amie avec tout le monde. Souvent dans l'excès et quand on est dans l'excès, on se fait rejeter" racontent-ils.

Evaëlle était harcelée au collège Isabelle-Autissier, où elle suivait des cours depuis la rentrée. Un "harcèlement au sens large" pour sa mère, Marie. En effet, des élèves ont évoqué au Parisien des insultes de la part d'une de ses professeures. "Elle la traitait de folle", affirment-ils. "Quand tu n'arrives pas à faire quelque chose, elle te dit que tu es nulle" déclare une amie d'Evaëlle. 

Ses parents ont porté plainte

La jeune fille a décidé d'en parler à ses parents, qui l'ont changé d'établissement et l'ont fait intégrer Georges-Duhamel après les vacances de février. Ils ont également porté plainte pour harcèlement. Mais, selon ces derniers, "ses harceleurs ont continué de s'en prendre à elle sur les réseaux sociaux".

L'Inspection académique du Val-d'Oise affirme que "l'établissement a fait le nécessaire vis-à-vis des élèves harceleurs" et qu'Evaëlle a reçu "un accompagnement appuyé vis-à-vis de son mal-être".

À lire aussi
Le patineur français Morgan Ciprès. faits divers
Le patineur français Morgan Ciprès accusé de harcèlement sexuel sur mineur

Les obsèques de la jeune fille ont eu lieu ce mercredi 3 juillet au cimetière du Père-Lachaise, à Paris. 

700.000 jeunes victimes

700.000 jeunes disent avoir subi du harcèlement à l'école. En novembre dernier, Thybault s'est donné la mort à l'âge de 12 ans.

Début juin, le ministre de l'Éducation nationale a dévoilé ses mesures pour lutter contre ce fléau. Parmi elles, une formation qui sera proposée à l'ensemble des acteurs pour prévenir le harcèlement. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harcèlement École École publique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants