1 min de lecture Justice

Affaire Epstein : première plainte pour harcèlement sexuel contre Jean-Luc Brunel

Une femme majeure française a porté plainte cette semaine pour harcèlement sexuel contre l'ancien agent de mannequins. Il s'agirait de faits récents et non prescrits.

Jeffrey Epstein, homme d'affaire et millionnaire américain. (Illustration)
Jeffrey Epstein, homme d'affaire et millionnaire américain. (Illustration) Crédit : Facebook Jeffrey Epstein
Cindy Hubert et Sarah Ugolini

Une plainte pour des faits de "harcèlement sexuel" a été déposée en France contre Jean-Luc Brunel, ancien agent de mannequins et proche de Jeffrey Epstein. C'est une femme majeure qui aurait envoyé un courrier au parquet de Paris il y a quelques jours pour porter plainte selon nos informations. BFMTV, qui révèle l'information, précise qu'il s'agit d'une femme d'une vingtaine d'années

Les faits seraient récents, et donc non prescrits. Selon nos informations, la plaignante va être reçue par l'office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP), en charge du volet français de l’enquête sur l'affaire Epstein. 

Pour rappel Jean-Luc Brunel, proche de Jeffrey Esptein, est accusé d'avoir rabattu des femmes pour le milliardaire américain et d'avoir violé une ancienne top-model néerlandaise. L'agent de mannequins qui avait disparu depuis des semaines a été géolocalisé en Amérique du Sud à la fin du mois de septembre. 

Il n'a pour l'instant toujours pas pu être entendu par la justice malgré des signalements d'au moins quatre femmes auprès de la justice car les faits étaient prescrits. Contactée par BFMTV, l'avocate de Jean-Luc Brunel n'a pas souhaité faire de commentaire sur la première plainte visant son client dans cette enquête ouverte le 23 août dernier à son encontre. Elle a simplement rappelé qu'il se tenait à la disposition de la justice et n'était pas en fuite. 

À lire aussi
Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics justice
Plainte pour viol contre Gérald Darmanin : le non-lieu réexaminé par la justice

Depuis le début de l'enquête, 7 victimes présumées ont été entendues, nous confie une source judiciaire. Mais aucune n'a déposé plainte, les faits reprochés étant tous couverts par la prescription.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Harcèlement International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants