1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 18h - Guerre en Ukraine : le bortsch, une soupe au cœur d'une bataille avec la Russie
2 min de lecture

Les infos de 18h - Guerre en Ukraine : le bortsch, une soupe au cœur d'une bataille avec la Russie

Le bortsch ukrainien, une soupe originaire de l'Europe de l'Est, est revendiquée par l'Ukraine et la Russie, ce qui attise les tensions diplomatiques.

Une soupe pour l'automne (illustration)
Une soupe pour l'automne (illustration)
Crédit : Unsplash / Ella Olsson
Le journal RTL de 18h du 01 juillet 2022
00:16:47
Les infos de 18h - Ukraine : une soupe au coeur d'une bataille diplomatique avec la Russie
00:16:47
Sophie Joussellin - édité par Charlène Slowik

En pleine guerre, il y a aussi des batailles diplomatiques insoupçonnées. L'Unesco appelle à sauver le bortsch ukrainien. La soupe, typique d'Europe de l'Est, est entrée sur la liste du patrimoine immatériel de l'Unesco mais celle-ci est revendiquée par l'Ukraine et la Russie. La soupe de la discorde est lancée.

C'est un vrai débat qui provoque des tensions diplomatiques supplémentaires entre les deux pays. De la betterave, du chou, des pommes de terre, du lard et de la crème, voilà ce qui attise les tensions au coeur de cette guerre diplomatique. Sur son compte Télégram, le ministre ukrainien de la défense s'est réjoui que dans cette guerre du bortsch, la victoire revienne à son pays. "L'Ukraine gagnera autant la guerre du bortsch que celle qu'elle mène contre la Russie", a déclaré Oleksandr Tkatchenko. 

Dans le même temps à Moscou, la porte-parole du ministère russe des affaires étrangères, Maria Zakharova dénonce sur les réseaux sociaux le nationalisme moderne ukrainien. "Si je comprends bien, l'ukrainisation s'applique à tout. Ce sera quoi ensuite ? Les cochons seront reconnus comme un produit national ukrainien ?", a-t-elle demandé.

En réponse, Oleksandr Tkatchenko, le ministre ukrainien, s'est dit prêt à partager la recette du bortsch avec tous les pays civilisés et même avec les non-civilisés pour qu'ils aient au moins "quelque chose de léger, de savoureux et d'ukrainien", a-t-il précisé. Il n'est pas sûr que la Russie appréciera cette réponse.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Hôpitaux - En cas de souci de santé, il est prié de ne plus se rendre aux urgences mais de composer le 15. Le gouvernement veut imposer cette nouvelle habitude face à la crise hospitalière.

Airbus - 292 avions monocouloirs été achetés par quatre compagnies chinoises. Le total est estimé à 37 milliards de dollars.

Guerre en Ukraine - Le bilan est lourd après une frappe russe en Ukraine sur des immeubles d'habitations à Odessa. On compte pour le moment 19 morts et 38 blessés dont 6 enfants. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/