2 min de lecture Donald Trump

Les infos de 18h - États-Unis : ces partisans de Trump qui croient en sa revanche

De nombreux partisans pro-Trump croient au retour de l'ancien président qui prononcera une allocution pour la première fois depuis le 6 janvier, ce dimanche soir.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - États-Unis : ces partisans de Trump qui croient en sa revanche Crédit Image : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Lionel Gendron édité par Florise Vaubien

L'ancien président américain tiendra son premier discours depuis l'investiture de Joe Biden ce dimanche soir à Orlando devant un public conquis. Il posera ainsi quelques jalons en vue d'une éventuelle candidature en 2024, à l'occasion de la Conservative Political Action Conference (CPAC), une conférence ultra-républicaine, où de nombreux partisans sont venus le soutenir.  

En tenue du dimanche, bien apprêtés, cinq amis trépignent d'impatience avant la prise de parole de Donald Trump. Âgés entre 18 et 19 ans, ils se sont connus sur Internet et viennent de tout le pays : du Texas, mais aussi de Caroline du Nord ou de Floride. 

Ce qu'ils attendent ? Un discours de revanche, car ces jeunes militants ont la dent dure contre les républicains anti-Trump. C'est le cas de Ricky : "Je ne voterai jamais pour des politiciens qui ne mettent pas en premiers l'Amérique, Dieu et ma communauté". 

Trump "est parfait pour les États-Unis"

Pour eux, Donald Trump a été un grand président et il peut le redevenir. Pour expliquer leur attachement, ils ont parfois des arguments plus étranges. "Il est drôle, il a de bonnes blagues, mais surtout c'est un bon président : il est parfait pour les États-Unis", explique une fervente militante. 

À lire aussi
finances
Décès de Madoff : "L'escroquerie Madoff repose sur la confiance", explique un spécialiste

Dans ce groupe de cinq, une seule personne porte le masque. Les autres lui demandent alors de l'enlever. Pourquoi ? Réponse : parce que ce n'est pas vrai, ces histoires, et ça ne sert à rien. Avant d'entrer, la direction de l'hôtel leur demandera tout de même de remettre leur protection. 

À écouter également dans ce journal

Confinement - Un premier bilan du week-end de confinement à Dunkerque :  d'après le sous-préfet, la population "a parfaitement appliqué les consignes". Sur 1.000 contrôles, moins de 70 verbalisations ont été dressées. 

Lyon - Plusieurs régions, placées sous surveillance renforcée, pourraient connaître de nouvelles restrictions sanitaires. Dans cette attente, les autorités ont demandé un durcissement des contrôles, notamment à Lyon. 

Toulouse - La préfecture de Haute-Garonne a décidé de fermer l'accès aux quais de la Garonne, prisés par la population, où des manquements aux mesures sanitaires ont été constatés. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump Joe Biden Politique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants