1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 12h30 - Tchad : le président tchadien Idriss Déby est mort
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Tchad : le président tchadien Idriss Déby est mort

L'armée tchadienne a annoncé ce mardi 20 avril le décès du président Idriss Déby, tout juste réélu à la tête du pays. Il était au pouvoir depuis plus de 30 ans.

Le président tchadien Idriss Deby Itno, en juin 2015
Le président tchadien Idriss Deby Itno, en juin 2015
Crédit : AFP
RTL Midi du 20 avril 2021
25:02
RTL Midi du 20 avril 2021
25:02
Christophe Decroix

Le président tchadien est décédé lors de combats contre des rebelles dans le nord, pendant le week-end, a annoncé ce mardi 20 avril l'armée. Tout juste réélu à la tête de ce pays d'Afrique centrale, Idriss Déby Itno, 68 ans, dirigeait d'une main de fer depuis plus de 30 ans. Il avait pris le pouvoir contre Hissène Habré dans les années 90 et c'était l'un des piliers du G5 Sahel auquel participe la France au nom de la lutte contre l'islamisme. L'annonce a été faite en fin de matinée. 

"C'est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien, le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad (...). Idriss Déby Itno vient de donner son dernier souffle en défendant l'intégrité territoriale sur le champs de bataille", ont déclaré les autorités. D'après les dernières informations, le président serait mort lors de combats face à une rébellion qui venait du nord du pays. 

Ce n'est pas la première révolte qu'Idriss Déby a affronté. En fonction depuis six mandats, son pouvoir a toujours été contesté en raison de son régime autoritaire. D'autres rebellions avaient été chassées, avec l'aide de la France. L'homme avait été formé par l'armée française. Cette annonce représente un problème pour le G5 Sahel puisque le Tchad est l'un des acteurs clefs dans ces opérations. 

À écouter également dans ce journal

Violences à Tourcoing - Les émeutes se sont poursuivies pour la troisième nuit consécutive dans le Nord. Ce mardi, les policiers manifestent et appellent à plus de fermeté de la part de la justice

À lire aussi

Affaire Mia - Un mandat international a été lancé à l'encontre de Rémy Daillet-Wiedemann, un complotiste extrêmement suivi sur les réseaux sociaux et réfugié en Malaisie. L'individu aurait organisé le rapt de la petite Mia

Déplacement d'Emmanuel MacronLe président a été interpellé par une riveraine sur la mixité sociale dans les quartiers en France, alors qu'il se déplaçait à Montpellier, lundi 19 avril. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/