1 min de lecture Syrie

L'ONU estime que la France est responsable des enfants détenus en Syrie

Le comité des Droits de l'Enfant soutient que la France doit la protection à ces enfants, alors que le pays ne les rapatrie qu'au cas par cas.

Une petite fille russe dans un camp de détenus en Syrie
Une petite fille russe dans un camp de détenus en Syrie Crédit : DELIL SOULEIMAN / AFP
Coline Daclin et AFP

Le comité des Droits de l'Enfant de l'Organisation des Nations Unies (ONU) estime que la France a des responsabilités vis-à-vis des enfants de jihadistes français détenus en Syrie. Dans un avis rendu le 2 novembre et dévoilé jeudi par le journal Libération, il a estimé que le pays "exerce une juridiction sur ces enfants" et n'avait pas pris les mesures nécessaires pour les protéger, conformément aux conventions internationales qu'il a signées. 

À ce jour, plus de 200 enfants français sont détenus dans les camps du nord-est syrien dans des conditions "déplorables" et y sont en danger "immédiat", soutient le comité, qui évoque des "risques de dommages irréparables pour leur vie, leur intégrité physique et mentale et leur développement", dans cet avis dont l'AFP a obtenu copie. La France devrait donc selon l'ONU rapatrier ces enfants ou prendre "d'autres mesures" de protection. 

Le comité des Droits de l'Enfant avait été saisi en 2019 par les avocats de familles d'une dizaine d'enfants français détenus en Syrie. "Cette décision vient trancher une question juridique et dire que la France a compétence concernant ces enfants détenus de manière illégale dans le nord-est syrien", se sont réjouis deux avocats des familles, Me Marc Bailly et Me Martin Pradel. "Ça va imposer à la France d'être courageuse", ont-ils ajouté. 

Pour l'instant, seuls 28 d'entre eux ont été rapatriés, surtout des orphelins et quelques enfants confiés par les rares mères françaises ayant accepté de s'en séparer. Quant aux adultes, la France estime qu'il n'est pas de son ressort de les juger, et attend qu'ils le soient en Irak ou en Syrie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie ONU France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants