3 min de lecture Espagne

Juan Carlos en exil : 3 scandales qui ont marqué le règne du roi d'Espagne

ÉCLAIRAGE - Restaurateur de la démocratie en Espagne à la mort du dictateur Franco, le roi Juan Carlos a vu sa popularité se dégrader au fil des scandales qui ont émaillé la fin de son règne.

Le roi d'Espagne Juan Carlos de Bourbon, et son épouse la reine Sophie de Grèce, au Luxembourg, en 2019
Le roi d'Espagne Juan Carlos de Bourbon, et son épouse la reine Sophie de Grèce, au Luxembourg, en 2019 Crédit : JOHN THYS / Belga / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Il avait choisi d'abdiquer pour mettre fin au scandale qu'il le poursuivait, mais cela n'aura pas suffi. Accusé d'avoir touché une centaine de millions d'euros dans le cadre d'un contrat pour construire un TGV en Arabie Saoudite, le roi Juan Carlos d'Espagne a annoncé le lundi 3 août son départ en exil dans une lettre adressée à son fils et actuel roi d'Espagne Felipe VI.

Cet exil est l'aboutissement d'une lente déchéance du roi. En 1969, c'est pourtant lui qui avait, à la mort du dictateur Franco, rétablit la démocratie en Espagne en même temps qu'il avait restauré la monarchie. Les Espagnols ont souvent dit qu'il n'était pas monarchistes, mais "juancarlistes".

Pourtant, de nombreux scandales ont durement terni l'image du roi d'Espagne. C'est cela qui l'avait poussé à abdiquer au profit de son fils en 2014. C'est encore cela, qui aujourd'hui, l'a mené sur les routes de l'exil. On ne sait pas encore où il est allé se réfugier.

1. Le safari de luxe au Botswana

En avril 2012, le roi Juan Carlos s'est fracturé la hanche lors d'un voyage au Botswana, payé par un homme d'affaires saoudien, en compagnie de sa maîtresse, une femme d'affaires allemande. À l'époque, deux quotidiens espagnols ont exhumé une photo du souverain espagnol lors d'une partie de chasse à l'éléphant. Cette activité est permise au Botswana, à condition de payer 30.000 euros.

À lire aussi
L'aéroport Léonard-de-Vinci de Rome Fiumicino tourisme
Covid-19 : où est-il possible de partir pour les vacances de la Toussaint ?

Alors que l'Espagne était en pleine crise économique, ce voyage avait fait scandale dans la péninsule ibérique. Le roi, à sa sortie de l'hôpital, avait été contraint de présenter ses excuses aux Espagnols. "Je regrette beaucoup. Je me suis trompé et cela ne se reproduira plus", avait-il déclaré

2. Les délits fiscaux de l'infante Isabelle

En 2016,  l'infante Cristina, fille de Juan Carlos et sœur de Felipe VI, était accusée de délits fiscaux en lien avec les affaires de son époux, Iñaki Urdangarin, 47 ansIl était soupçonné d'avoir utilisé sa position au sein de la famille royale pour décrocher des contrats aux îles Baléares et à Valence, par l'intermédiaire d'une société à but non lucratif, Noos, qu'il présidait. Les montants incriminés atteignaient 6,1 millions d'euros. 

L'épisode judiciaire avait encore érodé la popularité du roi d'Espagne. L'opposition avait réclamé la renonciation de Cristina, sixième dans l'ordre de succession, à ses droits dynastiques. Felipe VI avait fini par lui retirer son titre ducal.

3. Les soupçons de corruption

Juan Carlos est actuellement soupçonné de corruption en recevant de l'Arabie saoudite une énorme commission lors de l'attribution de la construction d'un TGV entre la Mecque et Médine à un consortium d'entreprises espagnoles. C'est son ancienne maîtresse, Corinna zu Sayn-Wittgenstein, qui l'avait affirmé dans des enregistrements publiés en 2018. 

À la suite de nouvelles révélations cette année du quotidien suisse Tribune de Genève et du journal britannique Daily Telegraph, Felipe VI a retiré à son père une dotation annuelle du Palais royal évaluée à plus de 194.000 euros par an. Puis il a annoncé qu'il renonçait à l'héritage de son père "afin de préserver l'exemplarité de la Couronne".  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espagne Juan Carlos Monarchie espagnole
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants