1 min de lecture Espagne

Espagne : l'ex-roi Juan Carlos, soupçonné de corruption quitte le pays

Juan Carlos, roi d'Espagne de 1975 à 2014, va quitter le pays alors qu'il est visé par des soupçons de corruption.

Juan Carlos le 4 mai 2019 aux obsèques de Jean d'Aviano
Juan Carlos le 4 mai 2019 aux obsèques de Jean d'Aviano Crédit : JOHN THYS / Belga / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

L'ancien roi d'Espagne Juan Carlos, soupçonné de corruption et sous le coup d'une enquête de la Cour suprême, a annoncé sa décision de quitter le pays dans une lettre adressée à son fils, le souverain Felipe VI, citée par la Maison Royale ce lundi 3 août.

"Guidé à présent par la conviction de rendre le meilleur service aux Espagnols, à leurs institutions, et à toi en tant que Roi, je t'informe de ma décision réfléchie de m'exiler, en cette période, en dehors de l'Espagne", a écrit l'ancien souverain cité dans le communiqué de la Maison Royale, où le roi Felipe VI accepte et le remercie pour sa décision.

Début juin, la Cour suprême espagnole avait annoncé l'ouverture d'une enquête pour établir si Juan Carlos avait une responsabilité pénale dans une affaire de corruption présumée quand l'Arabie saoudite avait confié à un consortium espagnol la construction du TGV de la Mecque.

C'est une décision que je prends avec une profonde peine

Juan Carlos indiquant à Felipe VI, son fils, qu'il quitte l'Espagne
Partager la citation

La justice enquête sur ces faits depuis 2018, mais en vertu de l'immunité dont il bénéficie, seule la Cour suprême peut chercher à cerner la responsabilité de l'ancien monarque, aujourd'hui âgé de 82 ans, et uniquement pour des faits commis après son abdication.

À lire aussi
L'aéroport Léonard-de-Vinci de Rome Fiumicino tourisme
Covid-19 : où est-il possible de partir pour les vacances de la Toussaint ?

"C'est une décision que je prends avec une profonde peine, mais une grande sérénité", poursuit l'ancien souverain dans sa lettre. "Il y a un an, je t'avais exprimé ma volonté et mon désir d'abandonner les activités institutionnelles", rappelle-t-il, affirmant avoir "toujours voulu le meilleur pour l'Espagne et la couronne".

Juan Carlos a régné sur l'Espagne du 22 novembre 1975 au 18 juin 2014, avant de laisser la main à son fils Felipe VI.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espagne Juan Carlos
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants