1 min de lecture Faits divers

Italie : ils s'endorment sur un matelas et se réveillent à un kilomètre de la plage

VU DANS LA PRESSE - Deux jeunes touristes suisses se font une belle frayeur lors de leurs vacances sur la côte italienne d'Ugento. Alors qu'ils faisaient une sieste sur des matelas gonflables, en mer, ils se sont réveillés bien loin du rivage.

Une touriste en pleine mer sur son matelas gonflable à Marbella. (Illustration)
Une touriste en pleine mer sur son matelas gonflable à Marbella. (Illustration) Crédit : JAIME REINA / AFP
Aude Solente

Un couple de vacanciers suisses, en voyage sur la côte d'Ugento, dans le sud de l'Italie s'est fait une belle frayeur. Ils voulaient faire une sieste, chacun sur un matelas gonflable, sur l'eau, ils se sont réveillés loin du rivage. 

Comme le rapporte le quotidien italien, La Repubblica, les deux Suisses, âgés de 20 et 22 ans, ont eu une bien mauvaise surprise à leur réveil. Leur sieste était bien trop longue. Bercés par les vagues, ils se sont retrouvés à plus d'un kilomètre de la côte.

Alors qu'il se sont rapidement rendu compte qu'ils ne pourraient pas retrouver la plage à la force de leurs bras, ils ont donc cherché à alerter les secours. Pour se faire, il ne leur restait qu'une solution : crier et agiter les bras dans tous les sens pour capter l'attention des touristes, restés sur la plage. 

Les secours sont intervenus rapidement

Une stratégie qui a fonctionné puisque, heureusement, un vacancier les a vus et a, de suite, alerté les secours. Les sauveteurs sont allés les chercher et les ont ramenés sur le rivage en jet-skis. 

À lire aussi
Un cheval (illustration). animaux
Chevaux mutilés : un poulain retrouvé mort en Ille-et-Vilaine

L'un des héros en question a raconté ce sauvetage en mer à La Repubblica. Pour lui, il s'agit d'une "mauvaise aventure qui s'est bien terminée" et qui a été causée par la "distraction" et "un manque de connaissance de la mer". Heureusement, a-t-il conclu, "notre intervention a cependant été rapide et pour les deux personnes il n’y a eu aucune conséquence, si ce n’est une belle frayeur".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Vacances d'été Italie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants