1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Israël : Naftali Bennett écarte Netanyahou et devient le nouveau Premier ministre
2 min de lecture

Israël : Naftali Bennett écarte Netanyahou et devient le nouveau Premier ministre

Le Parlement a voté la confiance au gouvernement du nouveau Premier ministre Naftali Bennett dimanche 13 juin, qui succède à Benjamin Netanyahou, au pouvoir depuis 12 ans.

Le chef du parti de droite Yamina Naftali Bennett succède à Benyamin Nétanyahou au poste de Premier ministre le 13 juin 2021.
Le chef du parti de droite Yamina Naftali Bennett succède à Benyamin Nétanyahou au poste de Premier ministre le 13 juin 2021.
Crédit : Emmanuel DUNAND / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
Journaliste

Naftali Bennett devient officiellement le nouveau Premier ministre israélien et met fin à 12 ans de règne en chassant Benyamin Netanyahou. La nouvelle coalition portée, par le chef de parti de la droite israélienne Yamina, a remporté 60 votes sur les 119 députés présents au Parlement. Cette nouvelle coalition hétéroclite va de la droite à la gauche en passant par un parti arabe.

Cinquante-neuf députés, principalement du parti Likoud de Benyamin Netanyahou, de l'extrême droite et des partis ultra-orthodoxes, s'y sont opposés. Un député de la liste arabe Raam, qui soutient pourtant la coalition, s'est quant à lui abstenu. Dans la foulée, chaque membre du 36ème gouvernement israélien a prêté serment à la tribune de la Knesset, à commencer par le millionnaire et ancien proche de Netanhayou, Naftali Bennett.

Le parti de Benjamin Netanyahou avait terminé en première place au scrutin de mars dernier, sans toutefois rallier une majorité de 61 députés pour former un gouvernement. Devant l'impasse, le président Reuven Rivlin avait demandé au chef alors de l'opposition Yaïr Lapid de tenter sa chance. C'est cet homme, qui début juin a réussi à réunir une majorité en formant une coalition composée de deux partis de gauche, deux de centre, trois de droite et un parti arabe, fait rare dans l'histoire israélienne, la formation Raam de l'islamiste modéré Mansour Abbas.

Cette élection arrive quelques semaines après des affrontements meurtriers entre Israël et le mouvement palestinien Hamas. Sur le sujets, Naftali Bennett avait exprimé à plusieurs reprises son opposition à la création d'un État palestinien. "Je ferais tout ce qui est dans mon pouvoir pour les empêcher d'avoir un État", expliquait-il au New Yorker en 2013. 

Joe Biden exprime sa "hâte" de travailler avec Bennett

À lire aussi

Joe Biden n'a pas tardé à envoyer un message de félicitations au nouveau Premier ministre : "Au nom du peuple américain, je félicite le Premier ministre Naftali Bennett, le Premier ministre par alternance et ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid et tous les membres du nouveau gouvernement israélien", a déclaré le président américain dans communiqué, en disant avoir "hâte de travailler" avec Naftali Bennett "pour renforcer tous les aspects de la longue et étroite relation entre nos deux pays".
Des milliers de personnes se sont rassemblées dimanche soir pour fêter le départ du Premier ministre Benjamin Netanyahou.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/