1 min de lecture Élections

Israël : vaste manifestation anti-Netanyahu à trois jours des élections

Des milliers d'Israéliens manifestent samedi soir à Jérusalem pour demander la démission de Benjamin Netanyahu, devant la résidence officielle du Premier ministre.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, lors de sa prise de parole le dimanche 13 septembre 2020.
Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, lors de sa prise de parole le dimanche 13 septembre 2020. Crédit : Yoav Dudkevitch / POOL / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

"Dégage!" Des milliers d'Israéliens ont manifesté samedi soir à Jérusalem leur opposition au Premier ministre Benjamin Netanyahu, en première place dans les sondages à moins de trois jours de nouvelles élections législatives cruciales à sa survie politique.

Depuis fin juin, des manifestantsse réunissent chaque samedi soir, après la pause hebdomadaire du shabbat, à Jérusalem et dans l'ensemble d'Israël pour des rassemblements contre le chef de gouvernement, inculpé pour corruption dans trois affaires et critiqué pour les aides jugées insuffisantes aux travailleurs ayant perdu leur emploi avec la pandémie.

Mais ce 39e samedi de protestation, devant la résidence officielle de M. Netanyahu, rue Balfour à Jérusalem, a une signification particulière à quelques jours de l'ouverture des bureaux de vote, mardi matin, pour les quatrièmes élections législatives israéliennes en mois de deux ans. "C'est la première fois que nous venons aux manifestations et nous espérons qu'elles auront un impact sur ceux qui ne savent pas encore pour qui voter", a affirmé Hagit, jeune mère de famille présente à Jérusalem.

"Cela fait cinq ans que je proteste contre lui. Et là, ce sont les élections et c'est une question de vie ou de mort pour nous", lance-t-elle à travers son masque sanitaire sur lequel est écrit en rouge "crime minister", pour désigner M. Netanyahu.

À lire aussi
émeutes
Jérusalem : de nouveaux heurts font plus de 90 blessés

Les trois derniers scrutins avaient placé M. Netanyahu et son rival, l'ex-chef de l'armée et centriste Benny Gantz, au coude-à-coude. Après les troisièmes législatives, M. Gantz avait décidé de s'allier à son ennemi politique pour former un gouvernement "d'union et d'urgence" face à la crise sanitaire, qui n'a survécu que quelques mois.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections Benjamin Netanyahu Israël
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants