1 min de lecture Faits divers

Ingénieur français tué à Bogota : les circonstances "restent à éclaircir"

De nombreuses zones d'ombre subsistent encore après de le meurtre en pleine rue d'un ingénieur français de Thales en Colombie.

Un policier patrouille à Bogota en Colombie (illustration)
Un policier patrouille à Bogota en Colombie (illustration) Crédit : JUAN BARRETO / AFP
Noé Blouin et AFP

Le mystère s’épaissit autour de la mort de l'ingénieur de Thalès, assassiné le 2 décembre dernier à Bogota. En séjour dans la capitale colombienne, la victime a été abattue en pleine rue. Selon la police locale, le meurtrier serait un "tueur à gages", mais l'homme n'a toujours pas été retrouvé.

Les circonstances "restent à éclaircir", a déclaré, le ministère des Affaires étrangères à propos de ce dossier, le 5 décembre dernier. Le département a également indiqué être "en contact avec un proche et avec l'employeur de la victime" après ce "décès".


Selon une source proche de l'affaire, la victime avait un "profil technique" et "travaillait sur les logiciels liés aux radars et systèmes de gestion du trafic aérien civil". Une information qui écarte l'idée qu'il eut été assassiné pour une quelconque implication dans un dossier militaire. À noter que son déplacement à Bogota n'était pas non plus lié au salon Expodefensa. Une manifestation consacrée à la défense et à la sécurité, où Thales dispose d'un stand.

Un déplacement maintenu malgré un manque de sécurité

Alain Guilleminot, le maire de la commune où résident la veuve et les enfants de l'ingénieur décédé a déclaré que la famille était " très très remontée contre Thales". "Sa mission avait d'abord été suspendue pour des raisons de sécurité puis mardi (26 novembre) maintenue et il est donc parti. Il y a quelques semaines, il était en Bolivie et avait été rapatrié d'urgence pour des raisons de sécurité", a-t-il expliqué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Meurtre Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants