1 min de lecture Faits divers

Un ingénieur de Thales se fait voler un ordinateur avec des données confidentielles

Un salarié du groupe de cyberdéfense Thales s'est fait dérober plusieurs objets dont un ordinateur professionnel contenant des données cryptées à des fins militaires.

Le siège du groupe Thales à Neuilly-sur-Seine
Le siège du groupe Thales à Neuilly-sur-Seine Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
Noé Blouin et AFP

Le 24 septembre dernier, un ingénieur du groupe de défense informatique Thales s'est fait voler deux ordinateurs, un badge d'accès nominatif, un assistant électronique personnel ainsi qu'un carnet de notes de travail. Selon une source policière, contactée par l'AFP, l'une des machines disparues contenait des données confidentielles cryptées "à des fins militaires". 


Tous les objets ont été subtilisés sans effraction dans la chambre d'hôtel, où logeait l'ingénieur, près de Versailles. Il s'était absenté pour manger au restaurant. Une fois le vol constaté, l'homme a directement prévenu les autorités. La police judiciaire s'est rendue sur place pour relever d'éventuels indices laissés par les cambrioleurs.

Contacté par l'AFP, Thales a souligné que "l'ensemble des ordinateurs du groupe" étaient "soumis à un système d'authentifications multiples qui rend tout ordinateur subtilisé inexploitable". "La sûreté et la sécurité des clients, des salariés et des activités de Thales est notre priorité", a-t-il ajouté, affirmant que l'entreprise suivait "des procédures très strictes" et qu'elle sensibilisait "régulièrement" ses 80.000 collaborateurs "dès leur arrivée chez Thales". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Vol Ordinateurs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants