1 min de lecture Faits divers

Plusieurs familles de CRS visées par des lettres d'intimidation

Plusieurs CRS ont reçu des courriers anonymes menaçant leurs familles de représailles, des faits "d'une extrême gravité" pour le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

>
Plusieurs familles de CRS visées par des lettres d'intimidation Crédit Média : RTL | Date :
Charles Deluermoz et AFP

Ce sont des lettres qui répondent à la loi du talion : "œil pour œil, vous blessez des manifestants, nous nous vengerons sur vos familles". Jeudi soir, les syndicats Alternative Police (CFDT) et Unité SGP Police FO ont fait part de leur "effroi" et de leur inquiétude après que des policiers ont reçu des courriers anonymes menaçant leurs familles de représailles.


La police nationale a fait état de "trois envois", tous adressés à des CRS, en ajoutant qu'il y avait eu "dépôt de plainte" et ouverture d'une "enquête". Le syndicat Unité SGP Police FO évoque de son côté "quelques dizaines" de courriers adressés au domicile de CRS en déplacement. "Ce qui se passe dans notre pays est très grave. Nous avons passé un palier supplémentaire d'une République en passe de faillir, parce que ces seuls remparts sont attaqués et menacés dans leurs chairs".

"On sert notre pays et on se sent menacés"

Parmi les CRS concernés, Mickaël a reçu un courrier cette semaine. Il vient de déposer plainte et raconte à RTL : "Sur le coup ça m'a quand même fait un peu peur. Il y a des groupuscules qui recherchent des informations sur nos identités, nos adresses. Ce n'est pas normal. Vous vous rendez compte, on sert notre pays et on se sent menacés."

"Les faits rapportés par @UNITESGPPOLICE sont d'une extrême gravité", a réagi sur Twitter Christophe Castaner jeudi dans la soirée. "Tout doit être fait pour identifier les auteurs de cette infamie. Je n'accepterai jamais que l'on menace ceux qui nous protègent, jusque dans leurs foyers ! Ces actes doivent être condamnés par tous", ajoute-t-il.

À lire aussi
Lynx (illustration) faits divers
Vosges : enquête ouverte après l'abattage d'un lynx à coup de fusil

Un peu plus tôt, Alternative Police CFDT avait "alerté le ministre de l'Intérieur et plus généralement le gouvernement sur la récurrence de ces menaces qui appellent à la plus grande fermeté mais également toutes les garanties de sécurité pour les policiers et leurs familles".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Police CRS
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants