1 min de lecture Brésil

Greta Thunberg est une "gamine", pour Jair Bolsonaro

Le président du Brésil a taclé la jeune militante écologiste, après un tweet de celle-ci dénonçant l'assassinat de deux indigènes en Amazonie.

Jair Bolsonaro, président du Brésil
Jair Bolsonaro, président du Brésil Crédit : EVARISTO SA / AFP
Noé Blouin et AFP

La jeune activiste suédoise Greta Thunberg n'en finit plus de faire parler la classe politique mondiale. Ce mardi 10 décembre, c'est le chef d'État brésilien, Jair Bolsonaro, qui s'en est pris à la militante écologiste, en la qualifiant de "gamine".

Le 8 décembre dernier, l'égérie de la lutte contre le réchauffement climatique avait condamné sur les réseaux sociaux l'assassinat de deux indigènes tués par balles dans le nord-est du Brésil. "Les peuples indigènes sont littéralement en train d'être assassinés alors qu'ils tentent de combattre la déforestation illégale. Ça continue encore et encore. C'est honteux que le monde garde le silence là-dessus", a dénoncé l'adolescente suédoise sur Twitter. 

Une prise de position qui n'a pas plu au président d’extrême droite brésilien, même s'il s'est également déclaré "contre la déforestation illégale". "Greta a dit que les indigènes sont morts parce qu'ils défendaient l'Amazonie", a ironisé le chef d'État lors d'un point presse. "C'est impressionnant de voir l'importance que les médias accordent à une gamine comme elle, une gamine", a-t-il ajouté.

Loin de se laisser intimider, Greta Thunberg a immédiatement changé sa description de son profil Twitter avec le terme "pirralha", "gamine" en portugais, utilisé par Jair Bolsonaro. Un procédé qu'elle avait déjà utilisé en septembre dernier après un pic lancé par Donald Trump.

À lire aussi
Flavio Bolsonaro et Jair Bolsonaro Brésil
Bolsonaro se félicite de l'augmentation accrue d'armes à feu au Brésil

Climatosceptique assumé, le président brésilien est régulièrement la cible de critiques de la part des militants écologistes. Il a, en effet pour projet d'autoriser les activités minières au sein de territoires indigènes. En automne dernier, il avait également relativisé la recrudescence des feux de forêt qui ont ravagé une partie de l'Amazonie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brésil Changement climatique Climat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants