2 min de lecture Changement climatique

Greta Thunberg a "l'air d'une jeune femme très heureuse", ironise Trump

À la suite du discours passionné de Greta Thunberg, interpellant les dirigeants à agir pour la planète, Donald Trump a ironisé sur le moral et la joie de vivre de la jeune fille.

Greta Thunberg à l'ONU le lundi 23/09/19
Greta Thunberg à l'ONU le lundi 23/09/19 Crédit : KENA BETANCUR / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

Le président américain a ironisé mardi 24 septembre sur la jeune activiste du climat Greta Thunberg, qui s'était exprimée la veille devant l'ONU. Elle a l'air "d'une jeune femme très heureuse", a-t-il écrit sur Twitter. 

Devenue le symbole de la révolte des jeunes contre l'inaction face à l'urgence climatique, la jeune Suédoise de 16 ans a interpellé lundi, au bord des larmes, les dirigeants mondiaux dans un discours passionné. Elle les a notamment accusés d'avoir "volé ses rêves et son enfance", d'une voix pleine de colère. "Les gens souffrent, les gens meurent, des écosystèmes entiers s'effondrent. Nous sommes au début d'une extinction de masse, et tout ce dont vous parlez, c'est d'argent, et des contes de fées de croissance économique éternelle ? Comment osez-vous ?!", a-t-elle déclaré. 

Le président américain, notoirement imperméable aux enjeux climatiques, ce qu'il a prouvé en retirant son pays de l'Accord de Paris, a ironisé sur ce discours. "Elle a l'air d'une jeune femme très heureuse qui regarde vers un avenir merveilleux et souriant. Tellement agréable à regarder !", a-t-il écrit.

Les internautes scandalisés

Le tweet de Donald Trump a scandalisé de nombreux internautes, suscitant 16.000 réponses en trois heures. "Donald Trump s'en prenant à une jeune femme innocente, c'est absolument dégoûtant", a ainsi écrit l'un d'entre eux. À l'inverse, de nombreux autres ont abondé dans le sens du président américain, accusant la jeune militante, qui souffre du syndrome d'Asperger, d'avoir subi "un lavage de cerveau"

À lire aussi
Le pot d'échappement d'un véhicule diesel (illustration). auto
Pollution : les SUV, un fléau pour le réchauffement climatique

Greta Thunberg et Donald Trump se sont brièvement croisés lors d'un sommet de l'ONU sur le climat à New York, où le président a fait une apparition surprise d'une dizaine de minutes. Une vidéo prise à l'instant où ils se croisent montre la jeune fille fusillant du regard Donald Trump

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Changement climatique États-Unis Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants