1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : un homme expulsé d'un avion après avoir porté un string en guise de masque
2 min de lecture

États-Unis : un homme expulsé d'un avion après avoir porté un string en guise de masque

Le passager a débarqué de l'appareil à l'aéroport de Fort Lauderdale en Floride : il a dénoncé un protocole sanitaire "absurde" avant de se résigner à quitter son siège.

Un Boeing 777/200 de United Airlines à l'aéroport international de Denver (DIA), le 30 juillet 2020.
Un Boeing 777/200 de United Airlines à l'aéroport international de Denver (DIA), le 30 juillet 2020.
Florise Vaubien

C'est une curieuse histoire de débarquement qui nous vient de Floride, rapportée par la chaîne locale NBC2 et relayée par Le Parisien. Un passager d’un vol United Airlines a été forcé de débarquer parce qu’il portait un string rouge sur le visage en guise de masque de protection anti-Covid

La scène, filmée à l'intérieur de la cabine, s'est déroulée avant le décollage de l'appareil à l’aéroport de Fort Lauderdale. Sur les images, on voit l'équipage "informer Adam Jenne qu’il ne pourra pas rester à bord de l'appareil s’il conserve son string sur le visage”. Malgré les échanges, l'homme "s'est résigné" et a quitté son siège, précise The Independent

D'après la chaîne locale, cet Américain âgé de 38 ans a voulu prouver "l’absurdité" du protocole sanitaire obligeant à porter un masque pour se protéger contre le virus, qui a fait 805.796 morts aux États-Unis, pays le plus endeuillé au monde par la pandémie. Une mesure qu’il pointe du doigt alors que les passagers "sont autorisés" à retirer leur protection pour se restaurer. 

Un protocole "absurde"

"Il n'y a rien de plus absurde que de devoir porter un masque jusqu'à l'altitude de croisière pour que je puisse commander" une "double collation", a-t-il déclaré. "Dans ce pays, chaque changement a été provoqué par des gens ordinaires", a poursuivi l’homme faisant référence à Rosa Parks, une Afro-Américaine qui avait refusé de céder sa place dans un bus à un homme blanc en 1955.  

À écouter aussi

De son côté, United Airlines a rappelé le protocole en vigueur, précisant que "le client ne respectait clairement pas l’obligation fédérale de porter un masque". "Nous sommes reconnaissant à notre équipage de s’être occupé du problème au sol avant le décollage, évitant une quelconque interruption potentielle dans les airs", a ajouté la compagnie dans un communiqué. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/