1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Égypte : quand les intox se nourrissent des légendes et malédictions
2 min de lecture

Égypte : quand les intox se nourrissent des légendes et malédictions

FACT CHECKING - Les superstitions résistent au temps et refont parfois surface sur les réseaux sociaux. C'est le cas de la malédiction des momies qui expliquerait pour certains le blocage du canal de Suez.

Les sarcophages de 22 pharaons ont été déplacés en Egypte, laissant place à une grande parade
Les sarcophages de 22 pharaons ont été déplacés en Egypte, laissant place à une grande parade
Crédit : Mahmoud KHALED / AFP
Égypte : non, la malédiction des pharaons n'est pas à l'origine de plusieurs catastrophes récentes
03:16
Égypte : non, la malédiction des pharaons n'est pas à l'origine de plusieurs catastrophes récentes
03:16
micro générique
Jean-Mathieu Pernin - édité par Nicolas Barreiro

Des images impressionnantes de 22 momies sur des chars défilants dans les rues du Caire ont tourné ce week-end et certains en ont profité pour relancer la théorie de "la malédiction des momies", car les fausses informations se nourrissent souvent de vieilles légendes.

Un grandiose exercice de propagande du pouvoir égyptien. 22 momies transférées du musée du Caire au Musée national de la civilisation égyptienne. Un spectacle retransmis en direct qui avait un petit côté Las Vegas ou quand le kitsch rencontre l’Histoire. Et pendant ce temps, il se passait de drôles de choses sur les réseaux sociaux arabes. En effet, toute la semaine dernière, le hashtag Malédiction des pharaons est resté très présent sur les Facebook et Twitter locaux. 

Plus la date du transfert des momies approchait, plus les drames s’enchainaient en Égypte. En premier, le blocage du canal de Suez par un bateau qui s’était trompé dans sa manœuvre, le 29 mars un accident de train a fait 18 mort dans le Sud de l’Égypte et un l’effondrement d’un immeuble au Caire a fait 25 victimes. Forcément il y a un lien. Sur Twitter en Égypte se répand la phrase : "La mort viendra sur des ailes rapides pour ceux qui perturbent la paix du roi", une inscription que l’on retrouve sur une des parois de la tombe de Toutankhamon. C’est ce qu’on appelle de la superstition mais certains sont prêts à vivre le retour de la Momie en vrai, pas en film, ça va être un peu compliqué. 

Une légende qui tient depuis 1922

Cette légende tient depuis la découverte de la tombe de Toutankhamon par Howard Carter. L’un des plus beaux trésors archéologiques est associé à une malédiction depuis que 17 personnes proches de l’expédition seraient mortes dans des circonstances mystérieuses. Dans les années 30, de nombreux journalistes préfèrent parler de légende maudite que d’apport culturel à l’Humanité, ça fait vendre du papier. Mystère, malédiction et pyramide, on valide et voilà le touriste plongé dans un océan de magie noire et blanche.

À lire aussi

L’époque actuelle est instable alors pourquoi ne pas se référer à des croyances même inventées. À tel point que l’archéologue égyptien Zahi Hawass a dû démontrer à la télévision égyptienne que l’équipe de Carter, qui a découvert le tombeau de Toutankhamon, a surement été infectée par des microbes au moment de l’ouverture de la tombe. Rien à voir avec une quelconque malédiction. D’ailleurs Howard Carter est décédé, 17 ans après son expédition égyptienne, d’une cirrhose du foie.

Les légendes retrouvent une seconde jeunesse grâce aux intox

Parfois, la réalité parait difficile à comprendre donc on cherche des explications même dans l'irrationnel. Ainsi au début de la pandémie, on parlait de patients chinois décédés qui revenaient à la vie.

Dans l’affaire des chevaux mutilés, certains évoquaient des vampires voire des rites extraterrestres, bien sûr rien de tout cela n'est réel. Mais il est étonnant de voir que ces vieilles superstitions s’adaptent à nos peurs contemporaines, qu’elles existent toujours dans un coin de notre tête.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/