1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Donald Trump annonce que les Boeing 737 MAX 8 et MAX 9 vont être cloués au sol
1 min de lecture

Donald Trump annonce que les Boeing 737 MAX 8 et MAX 9 vont être cloués au sol

Le président américain a annoncé que tous les Boeing 737 MAX 8 et MAX 9 seraient cloués au sol aux États-Unis, après le crash d'un avion d'Ethiopian Airlines, qui a fait 157 morts.

Donald Trump, le 5 septembre 2018 à Washington
Donald Trump, le 5 septembre 2018 à Washington
Crédit : NICHOLAS KAMM / AFP
Quentin Marchal & AFP

Après de nombreux pays d'Asie et d'Europe hier, et juste après le Canada, les Etats-Unis annoncent ce mercredi 13 mars que les Boeing 737 MAX, impliqués dans deux accidents mortels ces dernières semaines, vont être cloués au sol. 

"Nous allons décréter en urgence l'interdiction de tous les vols des 737 MAX 8 et 737 MAX 9", a déclaré Donald Trump depuis la Maison Blanche avant d'ajouter que "la sécurité des Américains, et de tous les passagers, est notre priorité absolue".

Le président américain a précisé que cette immobilisation durera jusqu'à ce que Boeing trouve une solution et que la FAA, l'autorité américaine du transport aérien, va s'exprimer dans les heures à venir à ce sujet. 

Cette annonce de Donald Trump s'est avéré préjudiciable pour l'avionneur Boeing à la bourse de Wall Street. L'action, qui évoluait en très légère baisse juste avant la déclaration du locataire de la Maison Blanche, a perdu jusqu'à 2,8% quelques minutes après. Elle avait déjà dégringolé de plus de 11% lundi et mardi aprèsl'accident mortel de l'avion d'Ethipian Airlines, qui a fait 157 victimes ce dimanche 10 mars.

Boeing soutient la décision de clouer ses modèles au sol

À lire aussi

Dans un communiqué, Boeing "soutient" la décision prise par Donald Trump de clouer au sol ses modèles 737 MAX 8 et MAX 9  après l'accident d'un appareil de ce type de la compagnie Ethiopian Airlines.

"Nous soutenons cette décision proactive prise par précaution. La sécurité est une valeur importante pour Boeing depuis que nous fabriquons des avions", a affirmé Dennis Muilenburg, patron du constructeur, insistant sur le fait que la recommandation d'immobiliser temporairement cette flotte d'avions était à l'initiative de Boeing pour rassurer le grand public. "Boeing garde une confiance totale en la sécurité du 737 MAX", a ajouté le groupe. 

Elle indique cependant qu'après consultation des différences instances gouvernementales elle a décidé "par une abondance de prudence" de recommander "la suspension temporaire des opérations de l’ensemble de la flotte mondiale" comprenant 371 appareils. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/