2 min de lecture États-Unis

Destitution de Trump : qui est Nancy Pelosi, la bête noire des Républicains ?

PORTRAIT - Figure de l'impeachment et ennemie jurée de Donald Trump, Nancy Pelosi est devenue la femme la plus puissante des États-Unis. Portrait.

La démocrate Nancy Pelosi le 5 décembre à Washington
La démocrate Nancy Pelosi le 5 décembre à Washington Crédit : CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Elle fait trembler Donald Trump. Et pour cause. Nancy Pelosi, première femme élue présidente de la chambre des représentants, c'est celle qui a lancé une procédure de destitution à l'encontre du président américain, malgré les faibles chances de réussite. 

C'est aussi celle qui a largement contribué à la victoire de mi-mandat du parti démocrate en 2018. Enfin, troisième personnage des États-Unis après le président et le vice-président, Nancy Pelosi, c'est la femme la plus puissante de l'histoire des États-Unis.

Budget fédéral ou lutte contre l'immigration, autant de sujets sensibles pour lesquels Donald Trump doit obligatoirement négocier avec cette femme de poigne qui aborde une confiance sans faille : "Le président ne nous laisse pas d'autre choix que d'agir parce qu'il a de nouveau essayé de corrompre nos élections pour son propre bénéfice. (...) Chaque jour, la tristesse grandit à mesure que le mépris de notre président pour la Constitution devient plus évident.'", avait-t-elle déclaré devant le Congrès américain.

Une riche expérience politique

Si cette procédure a peu de chance d'être menée à bout, avec un Sénat majoritairement républicain, Donald Trump fait face à une adversaire de tailleNancy Pelosi baigne toute son enfance dans la politique en observant son père, maire de la  ville de Baltimore. Sur la côte Ouest, dans l’un des bastions les plus progressistes de Californie, elle se fait rapidement un nom. Elle grimpe les échelons du Parti démocrate local jusqu’à obtenir son siège au Congrès en janvier 1988. Figure remarquée dans la recherche contre le Sida et plus tard, en 2003, contre la guerre en Irak, Nancy Pelosi devient la bête noire des Républicains. 

À lire aussi
Ghislaine Maxwelle, à gauche, et Jeffrey Epstein, à droite justice
Affaire Epstein : son ex-compagne Ghislaine Maxwell inculpée de trafic de mineures

En septembre 2019, elle leur accorde le coup de grâce en lançant une enquête à l'encontre du président américain soupçonné d’avoir demandé à son homologue ukrainien d’enquêter sur son rival politique Joe Biden. Impassible devant les nombreuses attaques de Donald Trump, et les critiques qui dénoncent une opération suicide, Nancy Pelosi s'accroche : "J'ai dit que nous attendions d'avoir des faits concrets, et nous les avons", avait-elle estimé devant la Chambre des représentants. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants