2 min de lecture International

Avec Nancy Pelosi, "Trump a un redoutable adversaire face à lui", estime un spécialiste

DÉCRYPTAGE - La démocrate Nancy Pelosi a pris la tête de la Chambre des représentants ce jeudi 3 janvier. Le bras de fer politique avec le président américain s'annonce déjà tendu.

Micro RTL générique 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Avec Nancy Pelosi, "Trump a un redoutable adversaire face à lui", estime un spécialiste Crédit Image : SAUL LOEB / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

Avec une Chambre des Représentants désormais contrôlée par les démocrates, Donald Trump a-t-il vraiment du souci à se faire ? La journée de jeudi, qui a vu la nomination de la démocrate Nancy Pelosi à sa tête, laisse en effet présager d'une fin de mandat difficile pour le président conservateur. 

Mais cette femme politique de 78 ans, qui devient de fait la première opposante à Donald Trump, en a-t-elle les épaules ? Selon le spécialiste des États-Unis Corentin Sellin, Nancy Pelosi est "quelqu'un de très expérimenté", qui a une "très longue carrière politique d'une quarantaine d'année derrière elle". Qui plus est, "elle a déjà occupé ce poste de speaker (ndlr : présidente de la chambre), donc elle sait faire", précise-t-il. 

Invité de RTL matin, Corentin Sellin estime que son élection jeudi comme présidente de la Chambre des représentants, "face à de jeunes élus tous neufs qui voulaient faire un peu de rébellion contre elle dans son propre camp", montre que "Trump a un redoutable adversaire face à lui'. 

Une fin de mandat compliquée pour Trump

Donald Trump s'est d'ailleurs empressé de la féliciter. Pour cet expert de la politique américaine, cela est signe que l'hôte de la Maison Blanche "la respecte", car "il sait qu'il va falloir monter le niveau pour jouer avec Pelosi". 

À lire aussi
Des voyageuses saoudiennes à l'aéroport de Djeddah, capitale de l'Arabie Saoudite moyen-orient
Arabie Saoudite : les femmes peuvent aller à l'étranger sans la permission d'un homme

Dès sa première journée, Nancy Pelosi a d'ailleurs fait en sorte de gêner Trump et son administration, en faisant "voter en urgence des résolutions budgétaires qui permettraient (...) de mettre fin au fameux shutdown (ndlr : blocage budgétaire)", explique Corentin Sellin. 

Face à cet adversaire de poids, il ne reste que deux "solutions" à Donald Trump pour les deux années de mandat qui lui reste selon ce spécialiste. Soit il continue de "faire le spectacle" et "de jouer le peuple contre les institutions", soit "il doit trouver un compromis (...), en disant 'votez une partie de mon mur (ndlr: à la frontière mexicaine) et moi en échange je peux régulariser définitivement les enfants de sans-papier". 


Mais cette fin de mandat agitée pourrait aussi être précipitée avec la perspective d'une procédure de destitution, ou "impeachment", même si Nancy Pelosi a écarté l'idée pour le moment.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Politique Parti démocrate
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796122226
Avec Nancy Pelosi, "Trump a un redoutable adversaire face à lui", estime un spécialiste
Avec Nancy Pelosi, "Trump a un redoutable adversaire face à lui", estime un spécialiste
DÉCRYPTAGE - La démocrate Nancy Pelosi a pris la tête de la Chambre des représentants ce jeudi 3 janvier. Le bras de fer politique avec le président américain s'annonce déjà tendu.
https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-avec-nancy-pelosi-trump-a-un-redoutable-adversaire-face-a-lui-estime-un-specialiste-7796122226
2019-01-04 11:27:33
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TaZZS3-vLUGETd01LGUYXw/330v220-2/online/image/2019/0104/7796122255_la-democrate-nancy-pelosi-a-ete-designee-presidente-de-la-chambre-des-representants-le-3-janvier.jpg