2 min de lecture États-Unis

Donald Trump : ce que le président américain a dit à son homologue ukrainien

ÉCLAIRAGE - Comme promis par Donald Trump, la transcription de son appel avec son homologue ukrainien a été déclassifiée.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Donald Trump : ce que le président américain a dit à son homologue ukrainien Crédit Image : NICHOLAS KAMM / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Noé Blouin et AFP

C'est une affaire majeure qui secoue la vie politique américaine. Visé par une procédure de destitution, engagée le 24 septembre par le camp démocrate, le président Donald Trump a, comme promis, révélé la transcription de son échange polémique avec le chef d'État ukrainien Volodomyr Zelensky. Donald Trump est accusé d'avoir demandé à son homologue de se renseigner sur le fils de Joe Biden, le probable candidat démocrate pour l'élection présidentielle de 2020, dans le but de nuire à celui-ci.

L'affaire remonte à 2016. Hunter Biden travaillait pour une société gazière ukrainienne, Burisma Holdings, alors que son père gouvernait les États-Unis au sein de l'administration Obama. Un procureur ukrainien avait engagé une enquête sur l'entreprise qui employait Hunter Biden. Le magistrat a ensuite été limogé avant la fin de la procédure, accusé de corruption. 

Joe Biden avait demandé son licenciement, soutenu par l'Europe et les organisations internationales. Le camp républicain suspecte l'ancien vice-président de Barack Obama d'avoir agit pour protéger son fils. Ce dernier n'a pourtant jamais été inquiété dans l'affaire.

Beaucoup de gens veulent en savoir plus sur le sujet

Donald Trump
Partager la citation

La transcription de l'échange téléphonique, publiée par la Maison Blanche, révèle que Trump a bel et bien demandé à son homologue Volodomyr Zelensky de faire son nécessaire pour obtenir de possibles informations compromettante sur le sujet. "On parle beaucoup du fils de Biden et du fait que Biden ait arrêté l'enquête et beaucoup de gens veulent en savoir plus sur le sujet, donc cela serait formidable si vous pouviez vous pencher dessus", a-t-il déclaré lors de l'échange, le 25 juillet dernier. 

À lire aussi
Des pigeons coiffés comme des cow-boy faits divers
États-Unis : des pigeons coiffés de chapeaux de cow-boy repérés à Las Vegas

Le prochain procureur général "examinera la situation, spécifiquement la société que vous avez mentionné", lui a répondu le président ukrainien. Donald Trump a ensuite proposé à Volodomyr Zelensky de travailler en coopération avec son avocat Rudy Giuliani, "un homme très respecté" et avec le ministre américain de la Justice, Bill Barr, précisant que les deux juristes vont se mettre en contact avec lui prochainement. 

Plus tard dans la conversation, le chef d'État américain a invité Zelensky à la Maison Blanche, en ajoutant que : "Les États-Unis ont été très très bons pour l'Ukraine et je ne dirais pas que ça a forcément été réciproque". Il lui a également signifié que la tentaculaire enquête, aujourd'hui bouclée, sur l'ingérence russe lors de la présidentielle 2016 avait trouvé des ramifications en Ukraine. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Ukraine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants