1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Covid-19 : la moitié de la population américaine entièrement vaccinée
1 min de lecture

Covid-19 : la moitié de la population américaine entièrement vaccinée

Alors que l’épidémie ne cesse de flamber aux États-Unis, Cyrus Shahpar, le responsable du suivi des données sur le virus pour la Maison Blanche, a annoncé qu'un Américain sur deux était vacciné contre la Covid-19.

Une personne recevant une dose de vaccin (illustration)
Une personne recevant une dose de vaccin (illustration)
Crédit : OLIVER BERG / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP
Quentin Marchal & AFP

C'est une barre symbolique que vient de franchir la campagne de vaccination contre la Covid-19, aux États-Unis. La moitié de la population américaine est désormais entièrement vaccinée, a déclaré un responsable de la Maison Blanche, ce vendredi 6 août. Cette nouvelle optimiste intervient alors que le pays enregistre ces dernières semaines une flambée de l'épidémie liée au variant Delta.

"50% des Américains (tous âges confondus) sont maintenant entièrement vaccinés. Continuons!", a tweeté Cyrus Shahpar, en charge du suivi des données sur le virus pour la Maison Blanche. Ce chiffre recouvre les plus de 165 millions de personnes ayant reçu les deux doses des vaccins de Pfizer ou de Moderna, ou bien la dose unique du vaccin de Johnson & Johnson, les trois sérums autorisés aux États-Unis

Le cap des 50% d'adultes entièrement vaccinés avait été franchi fin mai. La campagne de vaccination de masse a été menée tambour battant par l'administration du président Joe Biden dès sa prise de fonctions. Mais après un pic début avril, le rythme des immunisations quotidiennes avait fortement baissé.

Le variant Delta cause un rebond de l'épidémie

L'objectif fixé par Joe Biden d'au moins 70% d'adultes avec au moins une injection n'a finalement été atteint qu'en début de semaine, avec près d'un mois de retard. Néanmoins, le nombre de vaccinations rebondit légèrement depuis début juillet

À lire aussi

"Pour la quatrième semaine d'affilée, nous avons augmenté le nombre d'Américains nouvellement vaccinés en moyenne chaque jour", a déclaré jeudi le coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison Blanche, Jeff Zients, lors d'une conférence de presse. "Les Américains voient les conséquences d'être non-vaccinés et non-protégés", a-t-il estimé. 

Les États-Unis sont confrontés à une poussée de l'épidémie causée par le variant Delta. Sur la semaine passée, près de 90.000 cas quotidiens de Covid-19 ont été enregistrés en moyenne. Sur cette période, seulement deux États, la Floride et le Texas, représentaient à eux seuls un tiers des nouveaux cas, a précisé Jeff Zients. Les hospitalisations sont elles aussi en hausse. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/