1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : quand pourrons-nous voyager aux États-Unis ?
2 min de lecture

Coronavirus : quand pourrons-nous voyager aux États-Unis ?

FACT CHECKING - Il est désormais possible pour les touristes américains de venir en Europe mais pour l’instant aucune réciprocité, les Européens ne peuvent, en effet, pas se rendre aux Etats-Unis.

L'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (illustration)
L'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (illustration)
Crédit : IAN LANGSDON / POOL / AFP
Coronavirus : les Américain autorisés à voyager en Europe, mais pas l'inverse
02:55
Fact Checking du 17 juin 2021
02:55
Jean-Mathieu Pernin
Journaliste

Actuellement, les frontières américaines sont toujours fermées aux touristes. Pas de réciprocité alors que l’Union européenne accepte désormais les américains vaccinés et non vaccinés à fouler son sol

Pour arrêter leur choix, les Européens se fondent notamment sur la situation épidémiologique du pays. Peuvent y figurer les contrées qui ont enregistré moins de 75 cas de Covid pour 100.000 habitants sur les 14 derniers jours. Une liste assez étonnante quand on regarde de près puisque, par exemple, les touristes australiens et japonais peuvent venir en France, mais les Français ne peuvent pas voyager au Japon ou en Australie car ces pays ne délivrent pas de visas. 

Même chose pour les Etats-Unis. Sur l’antenne de RTL le 7 juin dernier, le commissaire européen Thierry Breton avait demandé une réciprocité touristique à l’administration américaine. Le seul geste enclenché par Washington est d'avoir fait passer la France du niveau 4 (ne pas s'y rendre) au niveau 3 (éviter de s'y rendre si possible). Sympa.

La crainte de la circulation du virus en Europe

Si l’on en croit le quotidien Britannique, The indépendant, la question du tourisme a été abordée entre Boris Johnson et Joe Biden le 10 juin dernier. Selon le cabinet du Premier Ministre britannique "les deux hommes sont d’accord pour rouvrir le tourisme et vont continuer à partager des informations qui aideront à arrêter la propagation du coronavirus". 

À lire aussi

Deux jours plus tard, Emmanuel Macron explique dans un point presse, lors de la réunion du G7, que Joe Biden lui a assuré qu’il apporterait des clarifications fin juin. Le sommet international s’est ensuite terminé sans aucune information concernant la réouverture des frontières. La Maison Blanche a par ailleurs lancé un groupe d’étude sur le sujet, les européens et américains se parlent pour avancer, en vain. 

Si les Américains mettent tant de temps à rouvrir leurs frontières, c'est qu'il y a toujours eu un côté protectionniste chez eux. Difficile de passer la douane avec une boite de gâteau entamée, par exemple. Biden a besoin de l’argent des touristes, près de 200 milliards chaque année, tout en craignant d’endosser la responsabilité de contamination venant de l’étranger, chose qu’on pourrait lui reprocher par la suite. L’Amérique et le syndrome de la cabane à grande échelle, il serait temps d’ouvrir les fenêtres.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/