1 min de lecture Maladie

Coronavirus : l'Allemagne va utiliser le traitement vanté par Donald Trump

L'Allemagne devient "le premier pays dans l'UE" à utiliser le traitement expérimental administré à Donald Trump. Cette thérapie sera gratuite et délivrée au cas par cas.

Le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, lors d'une conférence de presse à Berlin, le 22 janvier 2021.
Le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, lors d'une conférence de presse à Berlin, le 22 janvier 2021. Crédit : Michael Kappeler / PISCINE / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

L'Allemagne sera le premier pays de l'Union européenne à utiliser le traitement expérimental administré à Donald Trump alors qu'il venait d'être contaminé par le virus. Au total, ce sont 200.000 doses qui vont être achetées, soit un coût de 400 millions d'euros, a rapporté le ministre de la Santé Jens Spahn, dimanche 24 janvier. Une porte-parole du ministère a précisé à l'Agence France-Presse que ce traitement, à base d'anticorps de synthèse, sera délivré gratuitement

Dès la semaine prochaine, des hôpitaux universitaires utiliseront deux déclinaisons de cette thérapie qui exploite des anticorps "monoclonaux". Les deux versions de ce traitement ont été approuvées en novembre aux États-Unis mais n'ont pas encore le feu vert des autorités européennes de régulation.

L'autorité allemande de régulation des médicaments, l'institut fédéral Paul-Ehrlich, a jugé que le recours à ce traitement était "en principe" autorisée, a précisé la porte-parole du ministère de la Santé. Il pourra être délivré au cas par cas si les médecins jugent son utilisation appropriée pour prévenir "une maladie grave ou des hospitalisations parmi certains groupes à risque".

L'Allemagne s'est approvisionnée auprès de deux compagnies américaines, Regeneron pour son Casirivimab/Imdevimab et Eli Lilly pour son Bamlanivimab, a précisé la porte-parole. Le pays outre-Rhin devient ainsi "le premier pays dans l'UE", a expliqué M. Spahn, qui se sert de ce type de soins dans la lutte contre la pandémie qui a déjà fait plus de 50.000 victimes dans le pays.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maladie Virus Union européenne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants