1 min de lecture Amérique latine

Mexique : 138 morts à cause de l'alcool frelaté depuis le début de la pandémie

Les brasseries ont arrêté leur activité dans le pays au mois d'avril. Depuis, la consommation d'alcool frelaté pose un problème de santé publique.

Un verre d'alcool (illustration)
Un verre d'alcool (illustration) Crédit : FAROUK BATICHE / AFP
photo camille
Camille Sarazin et AFP

Au Mexique, 138 personnes sont mortes après avoir consommé de l'alcool frelaté depuis le début de l'épidémie de coronavirus, ont annoncé les autorités locales dimanche 17 mai.

Dans l'État de Puebla, "au moins 96 personnes ont été intoxiquées par la consommation d'alcool présumé altéré, 70 sont décédées, 15 sont hospitalisées et 11 sont sorties de l'hôpital", a déclaré le secrétariat à la santé de cet État du centre-est. "Les hospitalisés sont, pour la plupart, dans un état grave."

Environ 80 personnes ont assisté à des funérailles mardi 12 mai à Chiconcuautla, à 200 km au nord-est de Mexico, principal foyer d'intoxication au "refino", une eau-de-vie de canne typique de la région, de conception artisanale. Selon les autorités, 23 personnes sont mortes dans les heures suivant cette veillée funèbre. La mairie de Chiconcuautla explique que cet alcool avait été "altéré", c'est-à-dire que des substances alternatives ont été utilisées pour réduire les coûts de sa fabrication.

Selon les autorités, la crise sanitaire provoquée par l'épidémie de coronavirus a engendré des pénuries de plusieurs boissons alcoolisées, notamment de bière, ce qui pousse certaines personnes à consommer de l'alcool d'origine douteuse. Les grands brasseurs du pays, comme Grupo Modelo qui fabrique la célèbre Corona, ou Heineken, avec des marques comme Tecate ou Sol, ont cessé leur production début avril, et comptent la reprendre en juin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Amérique latine Mexique Alcool
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants